• Red Bull

Marko admire les efforts de Newey

ESPN Staff
9 janvier 2013 « Kobayashi reviendra, selon Pérez | Bianchi va découvrir Yeongam »

Helmut Marko, le conseiller en sports mécaniques de Red Bull, s'est montré impressionné par le travail du directeur technique Adrian Newey au cours du championnat 2012. C'est un accomplissement en soi pour l'ingénieur britannique.

Newey et son équipe d'ingénieurs ont fait face à plusieurs problèmes l'an dernier : le comportement des pneumatiques Pirelli était différent, Red Bull a été soupçonnée d'utiliser un aileron avant trop flexible, il fallait aussi travailler fort pour trouver les bon réglages.

Mais ce sont surtout les importantes restrictions concernant les diffuseurs soufflés qui ont fait mal. La monoplace de 2011 avait été conçue pour maximiser cet effet ; Newey a dû revoir toute son approche pour la voiture de 2012. Et encore une fois, il a fait honneur à sa grande réputation.

Par l'entremise du Red Bulletin, le magazine de la marque autrichienne, Marko a énuméré les différents obstacles qu'un Newey "irrité" a dû surmonter pour aider Red Bull Racing à décrocher un troisième titre consécutif et permettre à Sebastian Vettel de devenir un triple champion.

Les quatre travaux de Newey

"Premièrement, il s'est attelé à comprendre la dynamique entre la voiture et les pneus, ce qui était très, très difficile l'an dernier", a dit Marko. "Deuxièmement, il y a eu sa réaction suite aux supposées illégalités de l'aileron avant. Troisièmement, il a dû gérer les restrictions sur les diffuseurs soufflés. Cela a probablement été l'aspect le plus difficile, car nous étions absolument exceptionnels dans l'utilisation des échappements (en 2011). En fait, notre ancienne méthode a été réinstaurée, bien que dans une forme différente."

Mais la tâche de Newey et des ingénieurs de Red Bull n'était pas terminée : suite aux importantes améliorations apportées à la RB8 à partir du Grand Prix de Singapour, il fallait encore trouver les réglages parfaits pour Sebastian Vettel et Mark Webber. Comme d'habitude, Marko a louangé les habiletés de son pilote favori et des "réglages idéaux" qu'il a adoptés.

"Ils sont très différents de ceux que l'on retrouve sur la voiture de Webber", a-t-il déclaré. "Ce n'est qu'avec de tels réglages que l'on peut voir un Vettel incroyable, à 110% pendant les qualifications."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff