• Red Bull

Horner : ''Un état d'esprit héroïque''

ESPN Staff
26 décembre 2012 « Räikkönen n'aime pas les simulateurs | Bianchi va découvrir Yeongam »

Après une saison 2011 dominée de la tête et des épaules, l'écurie Red Bull a vécu une année 2012 moins facile. Mais elle a continué à gagner, Christian Horner ne peut que féliciter ses troupes.

Sebastian Vettel a remporté son troisième titre consécutif lors de la dernière manche au Brésil, le titre constructeurs étant déjà joué depuis les États-Unis, disputé une semaine plus tôt. En difficulté avant la pause estivale, Red Bull a trouvé le truc qui a propulsé Vettel vers un nouveau sacre, grâce notamment à une tournée asiatique sans faute.

Sans concurrence pendant l'exercice 2011, l'écurie autrichienne a trouvé en 2012 des rivales sérieuses, d'abord McLaren puis Ferrari. Lotus et Mercedes ont aussi joué les troubles-fêtes au cours de la saison, Nico Rosberg et Kimi Räikkönen remportant chacun une course.

"Ils ont toujours travaillé dur mais cette année, je pense qu'ils ont relevé le challenge le plus compliqué", a souligné Horner. "Ce fut un championnat très compliqué, aussi bien chez les pilotes que chez les constructeurs. Nous avons dû nous battre pour revenir. C'est ce qui rend nos succès plus gratifiants."

Un personnel qui n'hésite pas à en faire plus

Le team principal britannique a tenu à rendre hommage pour le travail acharné de ses employés, qui n'ont pas hésité à aller au-délà de leurs attributions pour aider au triomphe de Red Bull Racing.

"Ils ont fait d'énormes sacrifices, ils ont passé beaucoup de temps loin de chez eux, loin de leurs familles. Ils ont été remarquables, notamment ceux basés à Milton Keynes", ajoute-t-il.

''La raison du succès, c'est l'état d'esprit qui règne dans l'équipe. Nous travaillons en équipe, comme une seule et même personne. Il y a tant d'histoires héroïques à raconter à propos de ces personnes qui font plus que ce qui leur est demandé pour tirer plus de performance de la voiture, pour apporter les pièces sur les circuits, pour effectuer le développement en soufflerie."

''Ce que vous voyez le dimanche après-midi ne représente qu'une petite partie de ce que signifie être impliqué dans une écurie de Formule 1. Ce championnat, ce triplé, n'aurait jamais été possible sans un réel engagement de la part de tout le monde", termine-t-il.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff