• Patron

Horner aurait remercié Massa

ESPN Staff
18 décembre 2012 « Chilton pilotera bien pour Marussia | Bianchi va découvrir Yeongam »
Stefano Domenicali, l'homologue de Christian Horner chez Ferrari, n'est sûrement pas du même avis
© Getty Images
Agrandir

Christian Horner, le patron de l'écurie triple championne en titre Red Bull, a révélé qu'il n'aurait pas pris la même décision que Ferrari, soit celle de conserver Felipe Massa en 2013.

Après une première moitié de saison désastreuse, pendant laquelle il souffrait énormément de la comparaison avec son coéquipier Fernando Alonso, Massa a regagné confiance après la pause estivale et marqué des points à chaque course sans exception. Satisfaite de son progrès, Ferrari l'a confirmé pour une autre année.

Mais Horner a indiqué, dans le livre officiel sur le championnat de Formule 1 2012, qu'il n'aurait pas prolongé le contrat du Brésilien : "Je ne pense pas que je l'aurais fait. Malheureusement, cet environnement est dur et il est basé sur des résultats. Il faut regarder ce qu'a accompli le pilote dans l'autre voiture, en supposant qu'il a le même équipement."

Pas assez d'options

"Ils (Ferrari) ont de toute évidence considéré d'autres pilotes, du moins un des nôtres", a ajouté Horner, en référence à Mark Webber mais sans le nommer. "Ils avaient donc quelques inquiétudes concernant la compétitivité (de Massa), mais leurs options sont devenues limitées."

"Ils ont longuement considéré (Sergio) Pérez dont le passage chez Ferrari semblait acquis car il avait réellement progressé et il était membre de leur académie de pilotes. Puis McLaren l'a confirmé", a spéculé le dirigeant de Red Bull. "C'est alors que Felipe a retrouvé sa forme pendant le dernier tiers de la saison (…) Ils ont probablement réalisé que cette option était la meilleure pour eux."

À l'époque, Ferrari avait affirmé que le choix de prolonger Massa "n'était pas inévitable par manque de solutions alternatives."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff