• Red Bull

Vettel dépasse cela

ESPN Staff
10 décembre 2012 « L'adieu de Hamilton à McLaren | Bianchi va découvrir Yeongam »
Sebastian Vettel a dû faire l'étalage des capacités de combattant avec deux remontées salutaires à Abou Dabi et au Brésil
© Sutton Images
Agrandir

Sebastian Vettel affirme qu'il n'a jamais été atteint par les commentaires affirmant qu'il n'était pas un 'dépasseur' et que son titre en 2011 a été remporté sans devoir réellement combattre roue contre roue.

"L'année dernière, évidemment, nous avons toujours commencé les courses en très bonne position et nous n'avions pas à doubler grand monde", a déclaré le pilote Red Bull "Ensuite vous êtes toujours critiqué pour ne pas dépasser même quand il n'y a personne à dépasser. Ce n'est pas une frustration parce que c'est comme ça, on n'y peut rien changer."

"Du cinéma"

"Gagner en partant de la pole position ou gagner en remontant tout le peloton, c'est la même chose. Au final, vous donnez toujours le meilleur de vous-même. Évidemment, les gens aiment bien vous voir dépasser ; il faut remonter, remporter des places, c'est plus attractif que de creuser un écart de neuf secondes par exemple. Ils ne comprennent pas toujours combien il peut être difficile de se détacher, de prendre de l'avance."

Vettel s'est même déclaré amusé par les critiques qui sont adressées à son pilotage. Il s'attend d'ailleurs à en recevoir davantage la saison prochaine si toutefois il parvenait à continuer à gagner. "C'est la preuve qu'il y a des choses plus importantes que ce que les gens écrivent", pense-t-il. "C'est un peu quelque part du cinéma. Au début on dit que vous n'êtes pas capable de dépasser et ensuite, après deux ou trois courses, les gens changent d'avis et dans le futur, je ne serais pas surpris qu'ils changent à nouveau d'avis."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff