• GP des États-Unis - Red Bull

Horner est très optimiste

ESPN Staff
17 novembre 2012 « Hamilton sera à surveiller | Bianchi va découvrir Yeongam »
Vettel doit marquer 15 points de plus qu'Alonso, Red Bull 4 points de plus que Ferrari, et les deux titres 2012 seront réglés
© Press Association
Agrandir

Le patron de l'équipe Red Bull, Christian Horner, se félicite de la pole position réalisée par Sebastian Vettel samedi à Austin, mais aussi de la 3e place de Mark Webber.

Si Vettel parvient à marquer 15 points de plus que Fernando Alonso, il sera couronné champion du monde pour une troisième année consécutive. Horner en serait très heureux pour son pilote, mais comme patron d'écurie, son premier objectif est le championnat des constructeurs.

Et pour cela, rien de plus simple ou presque : Vettel et Webber n'ont qu'à récolter quatre points de plus que Ferrari et l'affaire sera dans le sac pour une troisième saison de suite, à une semaine de la finale au Brésil.

De plus, l'Allemand et l'Australien seront du côté impair de la grille de départ, soit celle qui est sur la trajectoire de course du Circuit des Amériques et donc plus gommée par les pneus. On peut comprendre que l'optimisme est grand dans le clan Red Bull ce week-end.

"Nous avons bien commencé"

"Nos deux pilotes sont situés sur ce que nous pensons être la partie la plus propre de la grille de départ. Alors nous avons bien commencé ce week-end mais maintenant il est important de convertir ces bonnes positions sur la grille en un résultat solide", a souhaité Horner.

"L'équipe a réussi une qualification très solide et c'est génial de remporter la première pole position mise en jeu sur ce Circuit des Amériques, au Texas. Sebastian a été le plus rapide dans chaque séance d'essais lors de ce week-end, jusqu'ici, et il a fini par convertir cette domination en une excellente pole position. Il est soutenu par une solide troisième place de Mark."

Pour Cyril Dumont, le responsable du motoriste Renault détaché auprès de Red Bull, les première et troisième places, eu égard à la différence d'adhérence entre la partie propre et la partie sale de la piste, "c'est mieux que d'être premier et deuxième", du moins pour le départ du Grand Prix des États-Unis. "Nous aurons probablement quelques surprises au premier virage dans le premier tour ; espérons que nos pilotes vont parvenir à passer cet écueil et en ressortiront aux deux premières places."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff