• GP des États-Unis

Red Bull va attaquer à Austin

ESPN Staff
6 novembre 2012 « Ricciardo pense dominer Vergne | Bianchi va découvrir Yeongam »

Sebastian Vettel a su merveilleusement renverser une situation au potentiel très négatif lors du Grand Prix d'Abou Dabi, mais son patron chez Red Bull, Christian Horner, sait que la lutte pour le championnat des pilotes est loin d'être terminée.

Exclu des qualifications, Vettel a entamé une impressionnante remontée jusqu'à la 3e place, privant ainsi son grand rival Fernando Alonso (2e à l'arrivée) de profiter au maximum de l'opportunité qui s'offrait à lui ; il n'aura perdu que trois points dans l'opération.

Vettel profite maintenant d'une avance de 10 points sur le pilote Ferrari à deux courses de la fin, mais dans un contexte aussi serré, rien n'est encore gagné.

"Nous savons à quel point Fernando a été constant cette année, il fallait s'attendre à ce qu'il rejoigne le podium. Je m'étais déjà fait une image mentale, je le voyais nous prendre 15 ou 25 points. Alors limiter les dommages à trois points en terminant juste derrière lui, c'est remarquable de la part de Sebastian", a déclaré Horner, soulagé.

Rendez-vous sur le podium

"Mais en ce qui concerne le championnat des pilotes, comme nous l'avons vu ce week-end, la situation peut vite se détériorer lorsque vous êtes à la limite. Il ne faut rien prendre pour acquis. Nous devrons attaquer lorsque nous serons à Austin (pour le Grand Prix des États-Unis, 16-18 novembre). Ce sera un circuit neuf pour tout le monde, mais il faudra signer un bon résultat."

Horner a révélé que samedi soir, lors du briefing de Red Bull suite à l'exculsion de Vettel des qualifications, ce dernier était le seul à croire qu'un podium était toujours possible : "Nous étions tous en déprime, mais lui disait que ce n'était pas un problème."

"J'ai été le voir dans sa loge avant la course pour lui souhaiter bonne chance. Il jouait de la batterie avec son entraîneur et il m'a dit 'Je te verrai sur le podium'", a rapporté le patron de Red Bull. "Cette force mentale qu'il a, c'est un de ses plus grands atouts."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff