• GP d'Australie - Red Bull

Webber rêve de gagner à domicile

ESPN Staff
14 mars 2013 « ''Affronter Lewis me rendra plus fort'' | Bianchi va découvrir Yeongam »
Mark Webber n'est encore jamais monté sur le podium de son Grand Prix national
© Sutton Images
Agrandir

Mark Webber affirme que remporter son Grand Prix national, dimanche à Melbourne, lui donnerait "un sentiment sensationnel", mais il avertit également que la première course de la saison n'est jamais un long fleuve tranquille.

Webber a déjà couru 12 fois sur le circuit de l'Albert Park mais il n'est jamais monté sur le podium. Pourtant, avec Red Bull, il pilote depuis sept ans maintenant dans l'une des écuries les plus performantes de ces dernières années, trois fois championne du monde (2010, 2011 et 2012).

"Ce serait vraiment très, très particulier", de l'emporter à domicile, a expliqué Webber. "Toutes les victoires sont particulières. J'ai eu la chance de ressentir ces émotions dans le passé. Mis à part Monaco et le Grand Prix de Grande-Bretagne, ces courses prestigieuses, un Grand Prix à domicile, c'est ce que tout pilote aimerait remporter."

Un peu d'appréhension

"Votre Grand Prix national, c'est quelque chose de très singulier alors ce serait un sentiment fantastique d'être capable de l'emporter, mais avec cet anniversaire (on fête les 60 ans du premier Grand Prix dans l'Albert Park, en Formula Libre, ndlr) cela ne facilite pas les choses."

"Je pense que tous les pilotes et toutes les équipes arrivent ici avec un peu d'anxiété"
Mark Webber

"Il va falloir réaliser le week-end parfait, prendre les bonnes décisions", a rappelé Webber. "Nous en sommes capables mais nous sommes également conscients que c'est vraiment très difficile, en particulier parce que c'est la première course de la saison."

"C'est vraiment génial de venir en Australie, alors nous sommes pressés de nous retrouver en piste", a-t-il ajouté. "Après tous ces essais effectués en Espagne, il est temps maintenant de se retrouver en course. Je pense que tous les pilotes et toutes les équipes arrivent ici avec un peu d'anxiété, celle de la première course de la saison. Dans tous les secteurs, il y a toujours une appréhension. Il ne fait aucun doute qu'à la sixième ou septième course le monde sera un peu plus détendu."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff