• Jerez J3 - Red Bull

Ça va se resserrer, pense Vettel

ESPN Staff
7 février 2013 « Pic découvre la CT03 | Bianchi va découvrir Yeongam »

Au terme de la troisième journée d'essais de pré-saison à Jerez, Sebastian Vettel sent déjà que le championnat 2013 s'annonce "au moins aussi serré que l'an dernier." C'est une bonne nouvelle.

Felipe Massa (Ferrari) s'est hissé au sommet du classement jeudi, Jenson Button (McLaren) et Romain Grosjean (Lotus) en avaient faut autant mardi et mercredi respectivement. Il est toujours hasardeux de faire des prédictions basées sur les essais hivernaux, mais comme son patron, Vettel s'attend néanmoins à un début de saison imprévisible comme celui de 2012, lorsque sept pilotes différents ont remporté les sept premiers Grands Prix.

"Il se peut qu'un favori émerge au terme de ces trois périodes d'essai (de pré-saison), mais il se peut aussi que ce soit complètement le contraire en Australie (lors de la première course) car ce sera un circuit différent et les caractéristiques seront différentes", a dit le pilote Red Bull. "Je m'attends à ce que ce soit au moins aussi serré que l'an dernier. Les règlements (techniques) n'ont pratiquement pas changé, alors se sera difficile de faire un bond en avant. Et si vous êtes déjà à l'avant, ce sera difficile de trouver quelque chose qui vous rendra encore plus rapide."

Rouler autant que possible

"En ce qui concerne notre voiture, cela se passe bien jusqu'à maintenant", a-t-il ajouté au sujet de la Red Bull RB9 dont il a pris les commandes pour la première fois jeudi, son coéquipier Mark Webber ayant ouvert le bal. "Je pense que vu de l'extérieur il ne semble pas y avoir beaucoup de nouveautés, mais la plupart sont cachées dans le châssis. Tout semble bien fonctionner en termes de fiabilité, c'est le plus important pour le moment."

Après 102 tours et le 3e meilleur chrono du jour, le triple champion du monde a préféré demeurer prudent concernant le potentiel de sa nouvelle monture : "Jusqu'à maintenant je pense que nous pouvons être plutôt satisfaits. Mark a connu deux bonnes journées et j'ai pris la relève aujourd'hui. Pour moi, il était surtout question de me dérouiller et de retrouver la forme ; cela faisait du bien d'être en piste et de retour dans la voiture. Je pense qu'elle fonctionne très bien. Évidemment c'est assez difficile de juger sa compétitivité, mais en termes de fiabilité cela semble assez prometteur et je suis plutôt satisfait jusqu'à maintenant."

"Si vous êtes déjà à l'avant, ce sera difficile de trouver quelque chose qui vous rendra encore plus rapide"
Sebastian Vettel

Fernando Alonso, son grand rival pour le titre en fin de saison 2012, a décidé de ne pas participer à cette première période d'essais hivernaux, le pilote Ferrari préférant se concentrer sur sa préparation physique. Vettel espère-t-il profiter de son séjour à Jerez pour gagner du terrain sur l'Espagnol ?

"Nous verrons, ça dépend", a-t-il répondu. "Je ne pense pas que cela soit avantageux ou désavantageux. De notre côté, nous avons toujours fonctionné de cette façon et il n'y a pas de raison pour que cela change. Pour Mark et moi, l'objectif a toujours été d'être dans la voiture aussi tôt que possible et de rouler autant de jours que possible avant le début de la saison, question de se remettre dans le jeu et de s'habituer à la voiture, de s'habituer à tout. Alors plus de journées en piste on peut avoir, mieux c'est. Mais en même temps, nous ne courrons pas sur ce circuit (Jerez) et les pneus sont comptés, alors tout ce qu'on peut apprendre ici est peut-être un peu limité."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff