• C'était un 26 octobre

Honte à Schumacher

Villeneuve a battu Schumacher en 1997
© Sutton Images
Agrandir

1997 Au Grand Prix d'Europe à Jerez, Jacques Villeneuve remporte le championnat 1997 malgré les efforts ardus de Michael Schumacher pour le sortir de l'épreuve. Au 48e tour, Villeneuve plonge à l'intérieur d'un virage pour doubler son rival, mais Schumacher donne un coup de volant et frappe la voiture de son adversaire. La Ferrari de l'Allemand s'échoue dans le gravier alors que la Williams du Canadien, bien qu'elle soit endommagée, parvient à terminer la course. Villeneuve rallie la 3e place et décroche le titre à bord d'une voiture dont la batterie ne tient qu'à deux fils. "Soit il avait les yeux fermés, soit ses mains ont glissé sur le volant", lâche Villeneuve. "Je n'avais que 50% des chances de réussir car je savais que Michael pourrait tenter de me sortir." Schumacher, quant à lui, raconte qu'il n'avait pas le choix : "Jacques a freiné si tardivement qu'il aurait quitté la piste si je n'avais pas tourné vers lui. Aucun de nous n'aurait franchi ce virage sinon." La FIA ira effacer tous les points récoltés par Schumacher au cours de la saison.

Le pneu de Mansell à éclate à 290 km/h
© Sutton Images
Agrandir

1986
Une des plus dramatiques fins de championnat dans l'Histoire de la F1 a lieu au GP d'Australie. Nelson Piquet perd le contrôle de sa Williams dans les premiers tours. Peu après, un pneu crève sur la McLaren d'Alain Prost, qui se voit obligé de rentrer aux stands pour chausser un nouveau train. Piquet regagne du terrain et parvient à doubler son coéquipier Nigel Mansell pour prendre la deuxième place. Entretemps, Prost ramène sa voiture pourtant moins compétitive dans le combat. Mansell est toujours bien placé pour remporter le titre et peut se permettre de laisser Prost passer devant si nécessaire. Cependant, un tour plus tard, c'est le désastre pour Mansell : alors qu'il roule à 290 km/h, son pneu arrière gauche éclate. Les conséquences sont énormes pour la course au titre. L'écurie Williams demande à Piquet de rentrer aux stands pour effectuer un arrêt préventif car elle craint une défaillance similaire sur un de ses pneus. Prost en profite pour remporter la course, mais surtout, le championnat. En 2007, Mansell avoue qu'il demeure marqué : "Cette expérience fut tout simplement horrible, même lorsque j'y pense 21 ans après."

© ESPN Sports Media Ltd.
Close