• C'était un 12 octobre

Un 6e titre pour Schumacher

Schumacher fête son sixième titre, un nouveau record
© Sutton Images
Agrandir

2003
À la conclusion du Grand Prix du Japon, Michael Schumacher écrit un nouveau chapitre dans l'Histoire de la Formule 1. En décrochant sa sixième couronne, il bat le record établi par Juan Manuel Fangio en 1957. L'Allemand termine huitième, mais la victoire de son coéquipier chez Ferrari, Rubens Barrichello, empêche Kimi Raikkonen de prétendre au titre.

"Je ne le ressens pas encore", dit Schumacher. "Je le ressens pour l'équipe, mais pas pour moi. Je n'ai pas encore réalisé. Je me sens vide, épuisé. C'est très étrange pour moi. J'ai remporté la plupart de mes championnats par une victoire, mais aujourd'hui j'ai gagné avec une huitième place, alors mes sentiments sont mitigés."

2008
Au Japon, Lewis Hamilton accuse son rival au titre, Felipe Massa, d'avoir délibérément provoqué une collision alors qu'ils se battaient pour la cinquième place pendant le deuxième tour. Hamilton s'est retrouvé à l'arrière du peloton. Son avance au classement des pilotes tombe à cinq points.

Le titre risque de lui échapper pour une deuxième saison consécutive. "J'ai entamé le virage normalement et il est revenu sur moi très agressivement pour me frapper", dénonce Hamilton. "C'était aussi délibéré que possible." Massa est plutôt diplomate : "J'ai une bonne relation (avec lui) et je ne ferais jamais exprès pour faire quoi que ce soit de destructif." Fernando Alonso a gagné l'épreuve.

1997
Michael Schumacher remporte le GP du Japon, ce qui fait en sorte que le lutte au titre entre lui et Jacques Villeneuve sera décidé lors du GP d'Europe à Jerez en Espagne. La victoire de Schumacher a été facilitée par les manœuvres défensives (mais légales) de son coéquipier chez Ferrari, Eddie Irvine. En retenant la Williams de Villeneuve, Irvine a permis à Schumacher de gagner du terrain et de signer "une des plus satisfaisantes victoires de ma carrière." Déjà, l'écurie Williams fait allusion à la collision Schumacher-Hill du GP d'Australie 1994... Ils verront juste.

1986
La course au titre de Nigel Mansell subit un contretemps majeur lorsque sa Williams cale sur la grille de départ du GP du Mexique. Il attaque à fond et remonte jusqu'à la cinquième place, mais Mansell n'est pas d'humeur. "Quelle mauvaise course", dit-il. "Je veux l'oublier." Au volant de sa Benetton, Gerhard Berger remporte son premier Grand Prix.

© ESPN Sports Media Ltd.
Close