• C'était un 10 octobre

Il fait froid à Watkins Glen

Hunt en route vers la victoire à Watkins Glen
© Sutton Images
Agrandir

1976
En remportant le Grand Prix des États-Unis à Watkins Glen, James Hunt se rapproche à trois points de Niki Lauda dans la course au titre. Le week-end débute sous une météo terrible le vendredi. Pendant les essais, une bouteille d'air comprimée tombe de la McLaren de Hunt et casse les deux roues avant de la Tyrrell à six roues de Patrick Depailler. Après une chute de neige en soirée, Hunt s'empare de la pole position le lendemain. Jody Scheckter prend les devants mais Hunt double le pilote McLaren au 46e tour et se dirige alors vers la victoire.

Plus loin derrière, Jacky Ickx frappe une barrière : l'impact déchire sa Ensign en deux. Le Belge réussit à se dégager du cockpit alors qu'une boule de feu émane de sa voiture ; Ickx va s'effondrer plus loin. L'accident souligne de nouveau les dangers de la F1, surtout que Lauda a vu la mort de près au Nürburgring deux mois plus tôt. L'Autrichien, dont les brûlures ne sont pas entièrement guéries, retire son casque après la course et révèle une cagoule tachetée de sang.

2004
Le typhon Ma-on frappe le circuit de Suzuka, forçant ainsi l'annulation de la période de qualifications ; le tout est reporté au dimanche. La journée appartient à Michael Schumacher : le pilote Ferrari décroche la pole position le matin et remporte le GP du Japon en après-midi. La course elle-même est plutôt ennuyeuse, surtout que Schumacher a été couronné trois courses auparavant.

Mark Webber abandonne pour une raison originale : il souhaite sauver ses fesses. Sa Jaguar surchauffe et le siège de l'Australien devient très inconfortable. "La température est devenue extrêmement chaude, je n'avais pas le choix", explique-t-il. "Quand la température est tellement élevée que vous en êtes physiquement affecté, et distrait, il faut prendre la décision d'arrêter." C'est une déception pour l'équipe car Webber avait pris le départ de la troisième place ; des points étaient à leur portée.

2001
Eddie Jordan offre un contrat à Takuma Sato dans l'espoir d'attirer les faveurs de Honda et ainsi conserver les moteurs de la marque japonaise. Honda, qui motorise également BAR, a clairement indiqué qu'elle s'associerait de façon importante à la meilleure équipe. Malgré les efforts de Jordan, et bien que son écurie éponyme ait battue BAR deux années de suite, Honda choisira BAR et en prendra un jour le contrôle.

© ESPN Sports Media Ltd.
Close