• C'était un 8 octobre

Schumi fait renaître Ferrari

Schumacher saute de joie à Suzuka
© Getty Images
Agrandir

2000
Michael Schumacher remporte son 3e titre et devient le premier pilote Ferrari à remporter le championnat depuis plus de 20 ans. En lutte serrée contre Mika Häkkinen, il prend les commandes du Grand Prix du Japon grâce à une stratégie bien réfléchie, mais la bataille est loin d'être terminée sur le circuit de Suzuka. Häkkinen maintient la pression et franchit la ligne d'arrivée 1"8 derrière son rival pour le titre.

"Ross Brawn m'a dit 'ça semble bon, ça semble bon'. Ensuite il a dit 'ça semble vraiment très bon !' Ce fut le plus beau moment de ma carrière", rapporte Schumacher. "Ça fait cinq ans que nous travaillons pour ça, trois fois nous sommes passés près. C'est extraordinaire et spécial car c'est avec Ferrari et ça vaut plus pour moi que mes autres titres. Imaginez ce qui se passe en Italie actuellement !"

1978
Gilles Villeneuve devient le premier Canadien à gagner un Grand Prix de Formule 1, et de plus, il le fait avec style sur ses terres. La course a lieu à Montréal sur le nouveau circuit de l'Ile Notre-Dame (qui deviendra un jour le circuit Gilles-Villeneuve), construit sur le même site ayant accueilli l'Expo 67 et une portion des Jeux Olympiques de 1976. Jean-Pierre Jarier est en pole position au volant de sa Lotus, le Français domine l'épreuve mais il rentre aux stands et abandonne au 50e tour, ses freins défaillants. Villeneuve, qui avait déjà doublé Alan Jones et Jody Sheckter, prend les commandes de la course. Sa Ferrari mène les 20 derniers tours alors que 100 000 spectateurs l'acclament. Sur le podium, Villeneuve tient une bouteille remplie de bière (fournie par son sponsor) et non de champagne.

2006
Grâce à sa victoire japonaise sur le circuit de Suzuka, Fernando Alonso se rapproche d'une deuxième couronne mondiale. Au volant de sa Ferrari, Michael Schumacher domine l'épreuve et semble bien placé pour amener la course au titre jusqu'au Brésil, où il espère tirer sa révérence en pleine gloire. Cependant, fait très rare, son moteur saute au 36e tour, Alonso et sa Renault passent devant. Il faudrait qu'Alonso abandonne au Brésil pour que Schumacher soit titré une 8e fois. "Je ne veux pas me rendre là-bas en espérant que mon rival abandonne", soutient Schumacher. "Ce n'est pas comme ça que je veux remporter le titre."

1961
Aux États-Unis, une Lotus conçue par le légendaire Colin Chapman signe sa première victoire en Formule 1 ; Innes Ireland est au volant. Jack Brabham et Stirling Moss se disputent la première place, mais des soucis mécaniques provoquent l'abandon des deux meneurs. Ireland en profite pour devenir le nouveau leader. Il a lui-même frôlé l'abandon, la pression de la ligne de carburant ayant chuté au cours des dix derniers tours. Ce fut la seule victoire d'Ireland, mais la première d'une longue lignée pour Lotus.

Ferrari a décidé de ne pas participer à l'épreuve, Wolfgang von Trips s'étant tué lors du GP d'Italie le mois précédent. Les nombreux fans de son coéquipier Phil Hill, le seul champion de la F1 né aux États-Unis, doivent se contenter de sa participation dans une parade avant la course.

© ESPN Sports Media Ltd.
Close