• C'était un 10 juillet

Drapeau noir pour Schumacher

Damon Hill fête sa victoire dans le Grand Prix de Grande-Bretagne
© Getty Images
Agrandir

1994
Peu de temps après le départ du Grand Prix de Grande-Bretagne, Michael Schumacher reçoit une pénalité stop-and-go de cinq secondes pour avoir doublé Damon Hill deux fois lors du tour de chauffe. Mais son équipe, Benetton, refuse de passer le message en prétextant qu'elle n'a pas été avisée selon les normes. Le drapeau noir est alors agité pour Schumacher, qui prétend ne pas l'avoir vu. Le directeur de course se rend chez Benetton et confirme à sa façon ; la FIA ajoute une amende de 25 000 $. Hill remporte la course alors que Schumacher termine deuxième après avoir finalement effectué son stop-and-go...

1965
Jim Clark tient bon et parvient à remporter le Grand Prix de Grande-Bretagne avec une avance de trois secondes sur Graham Hill. La victoire de Clark semblait assurée jusqu'au moment où le moteur de sa Lotus a connu des ratés. Hill s'est rapproché de son adversaire, sans parvenir à le déloger. Clark signe ainsi sa quatrième victoire consécutive au GP de Grande-Bretagne.

1946
Naissance de Jean-Pierre Jarier. Le Français court dans 134 Grands Prix entre 1973 et 1983 ; bien que rapide et brave, il n'en remporte aucun. Un souci relié à l'alimentation en carburant lui fait perdre le GP du Brésil 1975. Trois ans plus tard, Jarier domine le GP du Canada 1978 mais ses chances de victoire se dissipent lorsque ses freins deviennent problématiques.

1928
Naissance de l'Argentin Alessandro de Tomaso. S'il est peu remarquable comme pilote de F1 (trois courses vite oubliées), le personnage demeure intrigant. En 1955, sa famille s'enfuit de l'Argentine quand de Tomaso est impliqué dans un complot visant à assassiner le président Juan Peron. En 1959, il fond l'entreprise italienne de Voitures de Sport De Tomaso Automobili et se construit un empire.

2005
Juan Pablo Montoya remporte le Grand Prix de Grande-Bretagne avec près de trois secondes d'avance sur Fernando Alonso, reparti de Silverstone en colère, il jugeait avoir perdu à cause du trafic.

© ESPN Sports Media Ltd.
Close