• Mercedes

Les Pirelli feront moins peur

ESPN Staff
11 décembre 2012 « Di Resta veut grimper | Bianchi va découvrir Yeongam »
Chez Mercedes, on se sent mieux préparé pour la cuvée 2013 de Pirelli
© Sutton Images
Agrandir

D'après Ross Brawn, le patron de l'écurie Mercedes, les équipes auront moins de difficultés à maîtriser le comportement des pneumatiques Pirelli en 2013. Mais il y aura toujours des facteurs inconnus.

Rappelons que le début du championnat 2012 a donné des résultats surprenants : les sept premières manches ont été remportées par autant de pilotes différents. Une partie de ce phénomène relevait des problèmes que devaient surmonter les équipes et les pilotes dans la gestion des gommes, dont la fenêtre d'utilisation optimale était étroite.

Plus d'un pilote s'est retrouvé sur des pneus en fin de vie lors des derniers tours d'une course, ce qui ouvrait des opportunités à d'autres. Pirelli va modifier la structure et le poids de ses pneus en 2013, en plus d'augmenter le taux de dégradation, question de donner de nouveaux défis aux équipes. Toutefois, il sera plus facile de faire monter la température des gommes et la fenêtre d'exploitation sera plus large.

Toujours des facteurs inconnus

"Le potentiel pour se tromper était beaucoup plus grand", a expliqué Brawn, au sujet des pneumatiques Pirelli, à Autosport. "Je crois que toutes les écuries de pointe ont maintenant une très bonne expertise, donc lorsque nous roulerons sur les nouveaux pneus l'an prochain, nous serons beaucoup mieux préparés."

Toutefois, mieux savoir à quoi s'attendre ne signifie pas nécessairement que la tâche de gérer les différents types de gomme fournis par Pirelli sera plus facile en 2013, du moins en début de championnat. Les conditions dans lesquelles ont lieu les essais de pré-saison en Espagne ne ressemblent pas aux conditions des Grands Prix.

"Nous pourrions toujours être surpris (par le comportement des pneus) car les trois périodes d'essais ont cours dans des températures froides pendant l'hiver", a rappelé le dirigeant de Mercedes. "Ce n'est qu'à la première course que nous commencerons vraiment à mettre la pression sur les pneus."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff