• Analyse Mercedes

Dépassements à la tonne

ESPNF1 Staff
23 novembre 2011

Alors qu'il reste encore une course à compléter avant la conclusion du championnat 2011, ce week-end au Brésil, l'écurie Mercedes nous offre son analyse des dépassements réalisés au cours des 18 premières manches de l'année.

"Ce qui ne fait pas l'ombre d'un doute, c'est que le nombre de dépassements atteint maintenant des niveaux records : près de 1500 jusqu'à maintenant", indique l'équipe germanique dans son communiqué. Il est clair que les pneus à dégradation rapide fournis par Pirelli, ainsi que l'apport du DRS (système de réduction de la traînée ou aileron arrière ajustable) ont joué des rôles très importants.

Les classements ont été compilés lors d'une étude approfondie des données GPS, de la télémétrie et des séquences vidéo enregistrées au cours de la saison.

Combien de manœuvres de dépassement ont été réalisés au cours des 18 courses (sur 19) complétées jusqu'à maintenant cette saison ?
Jusqu'à maintenant, il y a eu 1436 dépassements de toute catégories. En excluant les dépassements du premier tour et ceux profitant de dommages à d'autres compétiteurs, il y a eu 1180 manœuvres. La somme totale de manœuvres dites normales ainsi que celles assistées par le DRS - ce que l'on considère comme des manœuvres 'propres' - est de 804. Cela donne une moyenne totale de 45 dépassements 'normaux' et 'DRS' par course.

Quelle est la ventilation détaillée de ces dépassements ?
Il y a eu 441 dépassements normaux et 363 assistés par le DRS. Du total des dépassements 'propres', 55% étaient normaux et 45% étaient assistés par le DRS. 300 de ces dépassements ont été effectués sur les voitures des trois plus lentes équipes. Les dépassements entre coéquipiers se nombrent à 76.

45% des manœuvres ont été accomplies avec le DRS
© Getty Images
Agrandir

Quelles courses ont vu le plus grand nombre de dépassements ? Et le moins ?
Le plus grand nombre de dépassements propres a été réalisé en Turquie (85), suivi par le Canada (79) et la Chine (67). Les courses qui en ont vu le moins sont celles de Monaco (16), de l'Australie (17) et de l'Inde (18). Neuf courses ont vu moins de 50 dépassements propres, huit courses en ont vu plus de 50. Sur la moyenne de 45 manœuvres réussies par course, 25 étaient normales et 20 étaient assistées par le DRS.

Quels sont les ratios de dépassements 'normaux' contre dépassements 'DRS' ?
Les plus grand ratios de dépassements DRS sur les dépassements normaux ont été vus à Abou Dabi (89%), en Europe (Valence) (81%), en Inde (78%), en Turquie (59%) et en Espagne (57%). Les plus bas ratios de dépassements DRS sur les dépassements normaux sont ceux de Monaco (13%), de la Hongrie (20%), du Canada (22%), du Japon (26%) et de la Grande-Bretagne (27%). Il faut cependant noter que trois de ces cinq courses à faible ratio ont eu lieu dans des conditions détrempées ou mixtes, et que l'utilisation du DRS a été restreinte pendant certaines périodes lors des courses au Canada et en Grande-Bretagne. Les dépassements DRS ont été plus nombreux que les dépassements normaux lors de huit des 18 épreuves courues à ce jour.

Est-ce que le ratio de dépassements DRS a changé au cours de la saison ?
Lors des neuf premières courses de la saison, il y avait en moyenne 21 dépassements où le DRS a été utilisé, soit 45% de toutes les manœuvres propres. L'influence du DRS est demeurée stable au cours des neuf courses suivantes puisque la moyenne était alors de 20, soit 46% de tous les dépassements propres.

Sébastien Buemi, maître des dépassements cette saison
© Sutton Images
Agrandir

Quel pilote a réalisé le plus de dépassements en 2011 ?
Les chiffres suivants ont été corrigés pour exclure les abandons des voitures qui précédaient chaque pilote ; seules les positions gagnées ont été considérées. Sébastien Buemi a complété 112 dépassements au cours des 18 premières courses. Il est suivi de très près par Michael Schumacher (111). Viennent ensuite Kamui Kobayashi (95), Jaime Alguersuari (90) et Sergio Pérez (89).

Qui a gagné le plus grand nombre de places lors des départs en 2011 ?
Le meilleur est Michael Schumacher, qui a gagné un total de 34 places au départ. Il est suivi par Sébastien Buemi (29), Heikki Kovalainen (28), Tonio Liuzzi (20) et Kamui Kobayashi (19). Le score de Sebastian Vettel fait contraste puisqu'il n'a gagné qu'une seule place lors des départs cette saison, ce qui souligne bien le fait qu'il a toujours été sur la première ligne de la grille de départ, sauf une fois.

Qui a gagné le plus grand nombre de places lors du premier tour en 2011 ?
Comme le tableau précédent, Michael Schumacher (40), Sébastien Buemi (30) et Heikki Kovalainen (26) se retrouvent au sommet. En excluant les gains réalisés dans le premier secteur, le meilleur pilote est Jérôme d'Ambrosio, qui a gagné huit places au total dans les deux derniers secteurs lors d'un premier tour.

Et pour terminer, en excluant le premier tour, qui a gagné le plus grand nombre de places en 2011 ?
Sergio Pérez et Sébastien Buemi sont au sommet de ce classement : ils ont chacun réalisé 82 dépassements après le premier tour. Viennent ensuite Jenson Button (77), Mark Webber (76), Jaime Alguersuari (74) et Michael Schumacher (71).

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff