• Mercedes

Hamilton, tout sauf l'indifférence

ESPN Staff
12 mars 2013 « Peter Sauber croit à sa C32 | Bianchi va découvrir Yeongam »
Lewis Hamilton: "Je suis haï ou adoré"
© Getty Images
Agrandir

Au sein d'une nouvelle équipe, Lewis Hamilton aspire à avoir le même impact qu'Ayrton Senna, son idole, dans les années 1980 et 1990.

Dans une interview au Daily Telegraph, Hamilton a déclaré qu'il espérait atteindre un niveau de "grandeur" similaire à celui de Senna.

"Lorsque je parle de grandeur, je ne parle que des anecdotes que l'on raconte à propos de Senna, la manière qu'il avait d'entrer dans une pièce, l'aura qu'il dégageait et comment il se comportait lui-même, la manière qu'il avait de conduire et d'inspirer une génération, une nation entière. Voilà sa grandeur. J'espère que j'aurai moi aussi cette grandeur."

Le vrai Hamilton

"Je suis haï ou adoré", a-t-il ajouté. "Malheureusement, lorsque je suis arrivé en F1 j'ai parfois dit des choses et le public a compris le contraire. Il n'oublie pas. Par exemple, en Espagne, je suis généralement haï. Je suis catalogué. Tout ce que vous pouvez faire dans ces cas-là c'est d'essayer de faire évoluer cela, lentement, cela prend du temps. Il y a des tonnes de gens à qui je déplais mais des tonnes aussi qui m'aiment vraiment bien. Ce que je peux garantir c'est que ceux qui ne m'aiment pas changeraient d'opinion s'ils me rencontraient."

Après avoir signé dans une nouvelle équipe, Mercedes, Hamilton espère faire évoluer son image. "Je sors d'un environnement (McLaren) où tout était contrôlé et où il fallait dire ce que l'on nous demandait de dire", a-t-il expliqué. "Vous pouvez continuer de garder vos valeurs, rester respectueux et poli tout en étant vous-même."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff