• GP des États-Unis - McLaren

Hamilton sera à surveiller

ESPN Staff
17 novembre 2012 « Ce sera différent l'an prochain | Bianchi va découvrir Yeongam »
Hamilton est en mode cowboy
© Press Association
Agrandir

Sebastian Vettel a décroché la pole position pour le Grand Prix des États-Unis, mais Lewis Hamilton a toutes les intentions de lui ravir la première place à l'arrivée. Même s'il s'inquiète de devoir partir du côté "sale" de la piste, dimanche à Austin.

Le pilote McLaren a signé le deuxième meilleur temps, à un dixième de la Red Bull de son adversaire qui pourrait remporter le titre demain. Hamilton ne prétend plus à la couronne, mais il souhaite ardemment signer une autre victoire avec son équipe avant de rejoindre Mercedes l'an prochain. Et le retour de la F1 aux USA lui donne cette opportunité.

"Je suis venu ici pour me pousser presque au-delà de la limite", a déclaré Hamilton, qui considère qu'il n'a rien à perdre, même au départ. "Le virage 1 est très large et il y aura beaucoup d'opportunités à cet endroit pour que les pilotes gagnent ou perdent des positions."

Il a d'ailleurs fait une suggestion aux promoteurs de la course dans l'espoir d'améliorer ses chances davantage : "Mon côté de la grille est un peu sale car ma position de départ est hors-trajectoire, alors j'espère que les organisateurs vont nettoyer la piste pour que chaque pilote de ce côté puisse au moins avoir la chance de conserver sa place au moment du départ."

Whitmarsh attend du spectacle

"Aujourd'hui, nous avons vu une qualification extrêmement enthousiasmante dans laquelle Lewis et Seb se sont échangés le meilleur tour en toute fin de séance. Ces deux hommes sont au sommet de leur art", a observé Martin Whitmarsh, le patron de McLaren. "Au final, Lewis n'est pas parvenu à empocher ce qui aurait été sa 26e pole position en Formule 1, mais il en a été très proche.

"Vous pouvez être convaincu qu'il sera terriblement déterminé à gagner une place dans le classement final par rapport au classement de la qualification. Pour être bref, il va viser la victoire. Il a réussi de bonnes longues séries de tours vendredi. Nous ne sous-estimons jamais nos adversaires, mais il n'y a pas de raison pour laquelle il ne pourrait pas gagner. McLaren a gagné un total de 11 Grand Prix sur le sol des USA, et ce serait superbe si nous pouvions atteindre la douzaine."

Quant à l'autre pilote McLaren, ce fut un autre problème de fiabilité sur la MP4-27, mais des points sont toujours possibles : "Jenson (Button) a rencontré un problème de pédale d'accélérateur dans la deuxième partie de la qualification, cela l'a empêché d'effectuer un véritable tour rapide. C'est décevant pour nous et frustrant pour lui, évidemment, mais c'est un pilote coriace et il va certainement remonter dans la course après avoir démarré de la 12e place."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff