• GP de Singapour - McLaren

Whitmarsh se préparait à l'abandon

ESPN Staff
24 septembre 2012

Martin Whimarsh, le patron de l'écurie McLaren, est revenu sur le GP de Singapour des siens. Il pense que tout était en place pour une victoire de Lewis Hamilton alors que Jenson Button serait enfin prêt à faire une croix sur le Championnat dans le but d'aider son coéquipier.

Seul au monde en qualification et en tête à la sortie du premier virage de la course, Hamilton semblait bien parti pour rééditer sa performance de Monza il y a deux semaines, Mais c'était avant d'être victime d'un problème hydraulique au niveau de sa boite de vitesses.

"Lewis a eu un grand week-end et contrôlait la course en faisant attention à ses pneus. On voyait sur la télémétrie qu'il était sous contrôle. C'est dommage, cet abandon, pour lui comme pour nous", a déclaré Whitmarsh qui voit son équipe perdre sept points sur Red Bull au classement des constructeurs.

Button prêt à se sacrifier

"Nous avons vu les choses mal tourner au niveau de la synchronisation des changements de rapports, et les températures monter. Nous savions assez tôt que nous n'irions pas jusqu'au bout de la course. Lewis n'avait pas accès à toutes ces infos", a-t-il ajouté alors que le champion du monde 2008 a regagné les stands tête basse après son abandon au 22e tour sur le tracé de Marina Bay.

Vainqueur en Belgique et contraint à l'abandon en Italie, Button s'est, cette fois, emparé de la deuxième place derrière Sebastian Vettel. Mais il accuse 75 points de retard sur le leader du classement Fernando Alonso et semble maintenant prêt à aider son cadet, laisse entendre Whitmarsh.

"N'oublions pas que Jenson a fait du bon travail pour se classer deuxième. Nous avions besoin de ces points, mais ça aurait été mieux que Hamilton termine", a-t-il commenté.

"C'est un pilote compétitif mais aussi quelqu'un qui connaît les intérêts de l'équipe. Je ne lui demanderai jamais rien et je ne veux même pas lui demander. S'il veut faire quelque chose dans l'intérêt de l'équipe (laisser passer Hamilton), c'est à lui de le faire", a conclu Whitmarsh au sujet de Button. Il semble donc que le patron, fidèle à la tradition McLaren, n'ordonnera pas à l'un de ses pilotes de s'effacer ; il laisse cela à leur bon jugement.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff