• McLaren

McLaren, pas grâce aux pneus

ESPN Staff
1 août 2013 « Mercedes en a sous le pied | Bianchi va découvrir Yeongam »
McLaren ne pense pas que son regain de performance soit imputable aux nouveaux pneumatiques
© Getty Images
Agrandir

Le directeur sportif de McLare,n Sam Michael, écarte l'hypothèse de l'apport des nouveaux pneumatiques Pirelli pour expliquer les bonnes performances réalisées en Hongrie.

À Budapest, le manufacturier italien est revenu à ses armatures 2012, mais a conservé ses gommes 2013, après les soucis rencontrés à Silverstone, McLaren a plutôt connu un bon week-end avec la 7e place de Jenson Button et la 9e de Sergio Pérez, et chaque pilote a pu mieux se défendre. Un effet des nouveaux pneumatiques ?

Des signes positifs

"Ce facteur a été plutôt neutre", a déclaré Michael à ESPN. "Si vous regardez la hiérarchie, je pense qu'il n'y a pas de grande différence entre avant et après ces nouveaux pneumatiques. Il nous reste encore énormément de chemin à accomplir. Mais les septième et neuvième places, c'est plutôt bien comparé à ce que nous avions l'habitude de voir. Cependant, ce que nous visons c'est la victoire."

Pour Button, McLaren peut "se battre pour le podium" à l'occasion de la prochaine course en Belgique. "Je suis beaucoup plus réservé", affirme pour sa part Michael. "J'attendrais de voir où nous en sommes, mais je suis convaincu que nous n'en sommes pas encore là. Il y a des signes positifs au point de vue de la performance, mais il va falloir continuer à travailler dur en vue des prochaines courses."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff