• Pneumatiques

Button calme les polémiques

ESPN Staff
22 février 2013 « Pourquoi Razia n'est pas là ? | Bianchi va découvrir Yeongam »

Alors que plusieurs pilotes, dont son coéquipier Sergio Pérez, se plaignent de la dégradation rapide des pneumatiques lors des essais hivernaux, Jenson Button affirme qu'il n'aura pas de problème pour comprendre le fonctionnement des gommes Pirelli.

"Cette année est plus difficile en termes de grainage que l'année dernière, mais pour ce qui concerne la compréhension des pneumatiques, c'est beaucoup plus facile", a déclaré le pilote McLaren à Autosport, à Barcelone. "Vous pouvez les mettre facilement dans leur fenêtre de fonctionnement optimal et vous savez qu'après trois ou quatre tours cela va commencer à grainer. Comparé à la saison dernière, c'est quelque chose sur lequel on peut davantage s'appuyer."

Une antienne

"L'année dernière, certaines équipes avaient des pneumatiques qui fonctionnaient et elles ne savaient pas pourquoi", rappelle Button. "D'autres n'arrivaient pas à les faire fonctionner et elle n'en connaissaient pas plus les raisons. On était vraiment sur le fil du rasoir. Cela nous a pris six ou sept mois pour vraiment arriver à dominer ces pneus, comme d'autres équipes. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Ils sont beaucoup plus faciles à comprendre et beaucoup plus faciles à porter dans leur fenêtre de fonctionnement optimal."

L'argument de Button n'est toutefois pas partagé par tous les pilotes, car certains continuent de penser que la performance de ces pneus a quelque chose d'aléatoire. La polémique n'est pas nouvelle ; dès que Pirelli a remplacé Bridgestone en tant que fournisseur unique, en 2011, des critiques sont apparues quant à la constance de ces gommes dans leur performance. Mais cela donne beaucoup de spectacle...

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff