• Lotus

Grosjean s'est retrouvé

ESPN Staff
30 janvier 2013 « Les petites équipes "affamées" | Bianchi va découvrir Yeongam »
Grosjean sur 2012 : "Peut-être que j'en voulais un peu trop"
© Sutton Images
Agrandir

Romain Grosjean a eu recours à des services professionnels pour l'aider à préciser sa concentration l'an dernier, suite aux multiples incidents dont il a été l'auteur.

Le pilote Lotus a signé de bons résultats pendant le championnat 2012, comme en font foi ses trois podiums, mais il avait la fâcheuse tendance à se sortir de piste - en emmenant parfois quelqu'un d'autre avec lui - dans les premiers tours. Suite au carambolage ayant eu lieu au départ du Grand Prix de Belgique, Grosjean a été suspendu pour une course.

Choqué par cet événement, conscient que son avenir en F1 était en jeu, il a compris qu'une assistance professionnelle pourrait l'aider à mieux se concentrer et à casser la réputation mitigée qui l'entourait.

"Ce n'est pas un secret, j'ai commencé à travailler avec un psychologue en septembre et tout s'est bien passé au cours de l'hiver", a-t-il expliqué à Sky Sports. "Il y a eu trop d'accidents (l'an dernier). J'ai signé de bons résultats, plus rapidement que ce à quoi je m'attendais, et peut-être que j'en voulais un peu trop."

Répondre aux attentes

Les patrons de Lotus lui ont accordé leur confiance pour une autre année, ce qui l'a rendu "plus qu'heureux", mais Grosjean sait qu'il devra mieux maîtriser la situation en piste cette saison : "J'ai appris comment tout mettre en place pour cette année. Je n'aurai pas une autre chance alors je devrai répondre aux attentes de l'équipe."

"Nous avons eu des discussion assez intenses avec lui suite à sa suspension", a ajouté le patron Éric Boullier. "Beaucoup de choses ont changé dans son entourage et nous lui avons donné beaucoup de soutien. Il devait comprendre par lui-même."

"Il a gagné tous les championnats dans lesquels il a couru auparavant, alors il sait comment gagner des courses et des championnats. Mais je dirais que la manière dont il a géré la Formule 1 en 2012 n'était peut-être pas la plus efficace, il s'est perdu en cours de route. Nous croyons qu'il a de la vitesse et du potentiel, alors nous devions nous assurer qu'il comprenne tout ce qu'on attend de lui."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff