• Lotus

Grosjean plus fort en 2013

ESPN Staff
22 novembre 2012 « Pérez annonce Gutiérrez | Bianchi va découvrir Yeongam »

Grâce à l'expérience acquise au cours de la sa première saison complète en Formule 1, Romain Grosjean s'attend à revenir "beaucoup plus fort" en 2013.

Bien que l'écurie Lotus n'a toujours pas confirmé son volant pour la saison prochaine, il est plus que probable que le pilote Franco-suisse continue comme coéquipier de Kimi Räikkönen. Grosjean a attiré l'attention pour les bonnes mais aussi les mauvaises raisons cette année : il a rejoint le podium à trois reprises mais s'est également mérité une suspension d'une course suite à de multiples accidents lors des départs.

À la veille du derrnier week-end de course, au Brésil, Grosjean reconnaît qu'il aurait pu faire mieux. Mais les leçons apprises au cours du championnat 2012 lui serviront et feront de lui un meilleur pilote en 2013.

Meilleure compréhension

"J'espère être beaucoup plus fort", a-t-il dit. "Habituellement, il vous faut une année pour apprendre et une autre pour gagner, mais la Formule 1, c'est différent. C'est difficile de dire à quel point vous êtes plus fort, mais normalement vous l'êtes car vous avez digéré beaucoup de choses pendant l'hiver."

"Ma position dans le championnat est plutôt bonne"
Romain Grosjean

"Lorsque nous recommencerons avec les essais hivernaux, nous saurons déjà d'où nous voulons démarrer, nous saurons ce qu'il faut tester, nous saurons dans quel domaine il faut vraiment s'améliorer pendant l'année. Ensuite il faudra éviter les incidents et d'autres problèmes de ce type. Pour le reste, ma position dans le championnat est plutôt bonne (8e actuellement)."

Grosjean na pas identifié un domaine en particulier où il pense avoir plus appris au cours de l'année ; pour lui, c'est l'ensemble de l'expérience acquise en cette saison 2012 qui devrait lui permettre de progresser à l'avenir.

"Je dirais que c'est un peu de tout. Le pilotage, les réglages de la voiture, les relations avec les médias, les voyages, gérer son temps entre les Grands Prix", a-t-il expliqué. "Ce sont toutes des choses auxquelles vous avez préalablement réfléchi, mais tant que vous ne l'avez pas vécu c'est difficile de décider quelle est la meilleure chose à faire. Aujourd'hui, je sens que j'ai plus de choix et d'options."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff