• Grosjean et Râikkönen

Lotus cherche aussi du ''grip''

ESPN Staff
16 novembre 2012 « Rosberg pense revenir dans les points | Bianchi va découvrir Yeongam »

À l'issue d'une journée chargé, comme en atteste le responsable des opérations piste, Alan Permane, ni Kimi Räikkönen (11e), ni Romain Grosjean (13e) n'ont pu rentrer dans les 10 premiers lors de la journée de vendredi pour le compte de l'équipe Lotus.

Cependant, les hommes d'Enstone, ne perdent pas espoir en vue de la qualification de samedi et de la course dimanche. L'évolution de la piste à laquelle ils s'attendent pourrait favoriser leurs desseins est peut-être permettre à Räikkönen de remporter une deuxième victoire consécutive après son triomphe à Abou Dabi.

"Un beau circuit

"C'est un beau circuit lorsque l'on est pilote ; les secteurs sont assez différents les uns des autres alors c'est vraiment un bon défi à relever", a déclaré le Finlandais. "Bien sûr, comme pour toute nouvelle piste, il n'y a pas d'adhérence au début de la journée, ce qui ne vous donne pas de très bonnes sensations, mais à mesure que l'adhérence augmentera je suis sûr que ce sera de plus en plus amusant de piloter sur cette piste."

"Ce matin, c'était très piégeux, cet après-midi ça l'était moins mais il restait difficile de porter la voiture à la limite. Il y a énormément d'améliorations qui vont se produire, du revêtement jusqu'aux réglages de la voiture, alors la qualification sera très intéressante."

Kimi Räikkönen aimerait rééditer son exploit d'il y a deux semaines à Abou Dabi
© Sutton Images
Agrandir

"Le plus notable à propos de ce circuit, à cet instant du week-end, c'est le manque d'adhérence ; c'est vraiment, vraiment piégeux", confirme Grosjean. "Le tracé en lui-même semble très joli mais nous nous sommes pas encore à la limite, loin s'en faut, en particulier entre les virages numéro sept et numéro neuf et vers la fin, au virage numéro 19 où il est très compliqué de prévoir comment la voiture va se comporter."

"La bonne chose c'est que la voiture est assez confortable sur les longues séries de tours avec le pneumatique le plus dur alors nous possédons là un bon point de départ, mais il y a encore un peu de travail avec les pneumatiques médiums. Il nous reste encore demain matin et je pense que la piste va continuer à s'améliorer jusqu'à la fin de ce week-end, alors la qualification sera intéressante, c'est une certitude."

"Comme d'habitude"

"Bien que nous soyons ici sur une piste totalement nouvelle, ce vendredi s'est déroulé un peu comme d'habitude pour nous. Lors de la séance du matin nous avons pu mesurer, comme nous nous y attendions, de faibles niveaux d'adhérence puis le revêtement s'est amélioré avec le temps, ce qui rend des tests comparatifs très difficiles", estime le directeur des opérations piste Alan Permane. "Cela veut dire que nous nous sommes concentrés sur le fait de garder les voitures équilibrées et de passer le maximum de temps en piste."

"Lors de la deuxième séance d'essais, nous avons mêlé des tests avec la voiture ayant le plein d'essence et des tests pour divers réglages, cependant nous n'avons pas pu trouver vraiment un tour clair avec des pneumatiques médiums. Aucun de nos deux pilotes n'était particulièrement content de ces réglages alors il nous reste encore un peu de travail. Notre rythme avec le plein d'essence semble bon, et nous sommes confiants. Nous pourrons réaliser de bonnes performances avec le réservoir vide aussi demain."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff