• Lotus

Grosjean attend toujours

ESPN Staff
1 novembre 2012 « Pic en discussion avec une équipe | Bianchi va découvrir Yeongam »

Romain Grosjean a admis qu'il ne sait pas exactement pourquoi seul son coéquipier Kimi Räikkönen a été confirmé par l'écurie Lotus pour la saison 2013.

Le lendemain du Grand Prix d'Inde, Lotus annonçait la prolongation du contrat de Räikkönen pour une autre année. Cependant, rien n'a été dit en ce qui concerne l'avenir de Grosjean, bien que son patron Éric Boullier a déjà déclaré vouloir le garder au sein de l'équipe.

Il semble que la FIA surveille toujours Grosjean suite à ses nombreux accidents, surtout après le carambolage en Belgique qui lui a mérité une suspension d'une course. Mais celui qui a grimpé trois fois sur le podium cette année ne sait pas trop pourquoi son équipe tarde à le confrmer.

"Pour être franc, je n'ai aucune idée", a dit Grosjean dans le paddock d'Abou Dabi. "Je pense que l'équipe et moi sommes heureux ensemble, elle m'a fait part d'une grande confiance et elle a eu foi en moi lorsque j'ai vécu une période un peu plus difficile. Je leur ai démontré que je travaille, que je m'améliore et que je tente de régler tous les problèmes que nous avons rencontrés tout en demeurant rapide. Alors il n'y a aucune raison pourquoi la situation deviendrait négative à l'avenir."

Victoire moins probable en 2012

Quant aux performances actuelles de Lotus, Grosjean est d'avis qu'elles sont toujours compétitives. Mais puisque les autres écuries de pointe disposent de plus grands budgets, elles peuvent se permettre des programmes de développement plus vastes. Les chances de voir Lotus remporter une des trois dernières courses de l'année sont maintenant moins grandes qu'en début de saison.

"Je pense que nous avons eu de bonnes opportunités, et pour plusieurs raisons nous n'y sommes pas parvenus, mais ce n'était pas d'objectif cette année", a-t-il dit. "Nous sommes toujours sur la bonne voie, nous avons dépassé les attentes pendant un certain temps, mais nous sommes maintenant au niveau prévu. Oui, c'est un peu plus difficile en cette fin de saison car McLaren, Ferrari et Red Bull ont de gros budgets pour continuer leur développement. Nous poursuivons notre développement également, mais nous pensons à l'avenir."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff