• Lotus

Boullier se dit ''au top''

ESPN Staff
17 août 2013 « Grosjean espère repartir fort | Bianchi va découvrir Yeongam »

Le patron de l'équipe Lotus, Éric Boullier, est maintenant pressé de reprendre la compétition, le week-end prochain à l'occasion du Grand Prix de Belgique. L'équipe étant actuellement 3e du championnat des constructeurs, il espère au moins maintenir cette position sur les neuf dernières courses de la saison. Le Français s'en est ouvert auprès de son écurie.

La fin de saison - "Je crois que la plupart des teams, à l'exception peut-être de Red Bull, vont ralentir nettement le développement de leurs voitures de cette année pour préparer le challenge de 2014. Compte tenu de cela, je pense que nous sommes dans une position très forte pour la seconde moitié de la saison, puisque notre voiture se situe parmi les toutes meilleures actuellement. Nous apportons aussi un gros package d'évolution à Spa, qui devrait probablement servir de base pour la fin de l'année. Donc notre objectif devrait être de continuer à jouer le podium jusqu'au bout."

Jugement sur les pilotes - "Je donnerais un dix sur dix à Kimi (Räikkönen). Il est sensationnel depuis le début de la saison et sa remarquable série de vingt-sept arrivées dans les points consécutives parle d'elle-même. Quoi qu'il se passe, il est toujours là, comme nous l'avons constaté dans les derniers tours à Monaco. Il joue un rôle essentiel en poussant l'équipe vers le haut et, bien entendu, avoir un personnage aussi populaire dans la voiture a aussi ses avantages."

"Concernant Romain (Grosjean), le début a été un peu plus difficile, après une fin de saison 2012 assez dure. Cela lui a pris un peu de temps pour reprendre ses marques et commencer à donner le meilleur de ses capacités. En gardant cela à l'esprit, cela me fait très plaisir de le voir apprendre de ces expériences et produire les résultats dont nous l'avons toujours su capable. En Allemagne et en Hongrie, il a vraiment tout réuni pendant deux week-ends de suite et cela doit maintenant lui servir de référence. Il sait que s'il veut remporter des courses et se battre pour le titre, il doit produire des performances de cette qualité à chaque Grand Prix. S'il reste à ce niveau, Romain peut devenir un sérieux prétendant au titre, j'en suis sûr. "

Son résumé de la première demi-saison - "Dans l'ensemble, je dirais que c'est un début positif. Nous avons eu beaucoup de temps forts, mais aussi peut-être des moments moins satisfaisants. Huit podiums sur dix courses, c'est une belle réussite pour l'équipe et cela montre clairement que nous avons progressé depuis l'année dernière. Évidemment, parmi les temps forts, se sont aussi glissé trois courses - Monaco, Montréal et Silverstone - où nous n'avons pas marqué autant de points que nous l'aurions dû. Mais l'important est que nous avons redressé la situation après ces trois ratés et nous étions en lutte pour la victoire au Nürburgring et à Budapest. Pour moi, ce qui est très positif c'est d'avoir montré notre capacité à rebondir et à soutenir la comparaison avec une concurrence qui dispose de plus gros moyens que nous."

"Je pense que nous sommes dans une position très forte pour la seconde moitié de la saison, puisque notre voiture se situe parmi les toutes meilleures actuellement"
Éric Boullier

Son meilleur moment - "Cela me semble assez évident. Nous sommes là pour gagner et le succès de Kimi lors de la première course à Melbourne a été un moment particulier pour toute l'équipe."

Objectifs - "Le Championnat est tellement serré entre Ferrari, Mercedes et nous en ce moment, que nous devons vraiment surélever les cibles afin de nous assurer que nos objectifs soient atteints. Je pense donc que la 2e place est une ambition plus adéquate et nous allons travailler plus dur que jamais pour relever ce défi. Notre groupe, à Enstone, est ambitieux et un top 3 à la fin de l'année est très possible. Ce serait une réussite fantastique pour tous ceux qui y travaillent. Nous attaquons les neuf prochaines courses vraiment au top."

Son avis sur 2014 - "Je crois qu'il faut d'abord attendre la confirmation du calendrier complet avant de juger la situation en détail. Mais sans aucun doute, il y aura des courses en plus l'an prochain et dans de nouveaux endroits, ce qui est bon pour le sport. Les essais en cours de saison vont aussi faire leur retour, mais nous avons les moyens nécessaires à Enstone pour faire en sorte que l'équipe course ne soit pas en surrégime. Il n'y a pas de doute, ce sera chargé et il faudra veiller à trouver le bon équilibre, mais l'équipe est plus que capable de gérer ce programme."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff