Romain Grosjean  France

  • Nom complet Romain Grosjean
  • Né le 17 avril 1986
  • Lieu de naissance Genève, Suisse
  • Âge 28 ans et 189 jour(s)
  • Taille 1.8 m
  • Poids 71 kg
  • Équipe actuelle Lotus
  • Précédentes équipes Renault
driver portrait
Championnat du monde 2014
# Grand Prix Circuit Date Car Pos Pts Qual FL
1 Australie Albert Park 16 March Lotus (E22) - 22
2 Malaisie Sepang 30 March Lotus (E22) 11 14
3 Bahreïn Bahreïn 6 April Lotus (E22) 12 16
4 Chine Shanghai 20 April Lotus (E22) - 10
5 Espagne Catalogne 11 May Lotus (E22) 8 4 5
6 Monaco Monaco 25 May Lotus (E22) 8 4 14
7 Canada Gilles Villeneuve 8 June Lotus (E22) - 14
8 Autriche Spielberg 22 June Lotus (E22) 14 22
9 Grande-Bretagne Silverstone 6 July Lotus (E22) 12 11
10 Allemagne Hockenheim 20 July Lotus (E22) - 14
11 Hongrie Hungaroring 27 July Lotus (E22) - 14
12 Belgique Spa 24 August Lotus (E22) - 15
13 Italie Monza 7 September Lotus (E22) 16 17
14 Singapour Singapour 21 September Lotus (E22) 13 16
15 Japon Suzuka 5 October Lotus (E22) 15 16
16 Russie 12 October Lotus (E22) 17 15
Statistiques par année
Année Voiture Race Démar Vic Pod Class Meill Pole Front Meill Tour CdC Pts Pos
2009 Renault 7 7 0 0 5 13 0 0 12 0 0 0 -
2012 Lotus 19 19 0 3 12 2 0 1 2 1 0 96 8
2013 Lotus 19 19 0 6 15 2 0 0 3 0 0 132 7
2014 Lotus 16 16 0 0 10 8 0 0 5 0 0 8 14*
Total 61 61 0 9 42 2 0 1 2 1 0 236
Course Circuit Date
Première Grand Prix d'Europe Valence 23 août 2009 Résultats
Dernière Grand Prix de Russie 12 octobre 2014 Résultats
Fiche
© Sutton Images

Né en avril 1986 à Genève (Suisse), Romain Grosjean a débuté sa carrière sur quatre roues sur le tard. Âgé de 14 ans lorsqu'il a fait ses débuts en karting, il a néanmoins démontré des qualités qui allaient lui permettre de vite se faire remarquer.

Champion de France de Formule Renault en 2005, promu en F3 l'année suivante, le pilote de l'Équipe de France FFSA, également membre du programme Renault Driver Development, a été couronné Champion des F3 Euro Series 2007 avec six victoires et quatre pole positions.

Nommé pilote d'essais de l'équipe Renault F1 en 2008, Romain Grosjean a néanmoins gardé les deux pieds en compétition. Après avoir remporté le championnat GP2 Asia pendant l'hiver, le jeune espoir français a terminé sa première saison dans les GP2 Series en 4e position.

Alors qu'il redoublait en GP2, avec le titre comme objectif, Grosjean a été propulsé en F1 (prématurément diront certains) en remplacement de Nelsinho Piquet, congédié dans la foulée de l'affaire Crashgate en 2009. Aux côtés de Fernando Alonso, le rêve s'est peu à peu transformé en cauchemar pour Grosjean qui a disputé sept courses sans avoir vraiment pu montrer ce qu'il valait.

Remplacé en 2010, il allait alors entrer dans une période clé de sa carrière, celle qui lui permettrait de redevenir titulaire en F1. Loin de se décourager après sa demi-saison dans l'élite, Grosjean touchait au GT, à l'AutoGP et surtout au GP2 avec bonheur. La course au titre qu'il avait dû abandonner dans la série support en 2009 pour sauter dans le baquet de la R29, il la menait jusqu'à son terme pour remporter le titre cette fois.

Grosjean participait en même temps à des essais libres du vendredi matin chez Renault, placée sous la direction d'un autre Français, Éric Boullier, qui est aussi son agent au sein de la structure Gravity. À Abou Dabi et au Brésil, il impressionnait l'équipe ; cette dermière en faisait un titulaire pour la saison 2012.

Il fait donc son retour en F1 chez Lotus (l'ancienne Renault) avec Kimi Räikkönen, un autre revenant. Le Franco-suisse montre un bon rythme de course toute la saison, mais plusieurs accrochages au premier tour noircissent son bilan. Mark Webber le surnomma d'ailleurs "le cinglé du premeir tour." En Belgique, il provoque un carambolage monstre dans les premiers instants de la course, impliquant Lewis Hamilton, Fernando Alonso et les deux pilotes Sauber.

Cet accident aurait pu avoir de graves conséquences, mais heureusement aucun pilote n'a été blessé. Cependant, Grosjean a écopé d'une course de suspension, ce qui n'était plus arrivé depuis 1994. Sa place chez Lotus était en danger mais il a finalement gardé la confiance de son équipe et a été confirmé comme titulaire pour 2013, au lendemain de sa victoire dans la Course des Champions à Bangkok.

Bien en a pris à Lotus car le Français a réalisé une très belle saison, notamment un automne remarquable durant lequel il a enchaîné les places d'honneur : 3e en Corée, au Japon et en Inde, 4e à Abou Dabi et même 2e aux États-Unis. Ces performances ont forcé l'admiration du monde de la F1, Grosjean a gagné le respect de ses pairs et des spécialistes. Il ne lui manque plus qu'une victoire en GP pour concrétiser enfin les espoirs placés en lui.

Il sera d'autant plus en confiance en 2014 alors qu'il sera en théorie le leader de son écurie suite au départ de Räikkönen. Son nouveau coéquipier sera Pastor Maldonado, qui ne compte qu'une demi-saison d'expérience de plus que lui. C'est une opportunité que Grosjean entend saisir et réussir.

Haut de la pageHaut

Magazines récents

Haut de la pageHaut

Dernières photos

10 octobre 2014

Romain Grosjean fait un petit tour hors piste

21 septembre 2014

Romain Grosjean bloque ses roues

5 septembre 2014

Romain Grosjean aborde la Parabolique

     

Voir la liste complète des photos

Haut de la pageHaut