• GP en danger ?

Grosses pertes pour la Corée

ESPN Staff
21 novembre 2012 « Hamilton vise ''un adieu parfait'' | Bianchi va découvrir Yeongam »
Le circuit de Yeongam avait été terminé juste avant le premier Grand Prix en 2010
© Getty Images
Agrandir

L'avenir du Grand Prix de Corée est en danger, les organisateurs ont avoué que les comptes étaient dans le rouge pour la troisième année depuis son apparition au calendrier.

Depuis 2010, le circuit de Yeongam héberge une manche du Championnat du Monde de F1. Malgré une réduction des coûts demandée par Bernie Ecclestone, les pertes se montent à près de 30 millions d'euros (38 M$) pour l'édition 2012, remportée par Sebastian Vettel. Ce déficit n'inquiète pourtant pas les promoteurs du circuit coréen.

"C'est difficile de dire quel impact ces pertes auront l'année prochaine. Même si les pertes sont importantes, elles nous permettent seulement d'avoir une vision à court terme. À long terme, la Formule 1 offrira des bénéfices à notre pays. Cela aidera, d'abord, à ouvrir la voie pour les industries automobiles en Corée, ensuite pour voir éclore de nouvelles industries", ont confié les organisateurs à l'agence Reuters.

Le Grand Prix de Corée du Sud, organisé à 400 kilomètres de la capitale Séoul, est inscrit au calendrier depuis 2010. Un premier contrat de sept ans avec une option pour cinq années supplémentaires avait été signé. Le circuit de Yeongam avait été achevé juste à temps ; les organisateurs avait dénoncé ce contrat au niveau du coût des accréditations.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff