Première course : 1986

Nombre de courses : 24

Circuit : Hungaroring

Record de victoires/pilotes : Michael Schumacher (1994, 1998, 2001, 2004)

Record de victoires /constructeurs : McLaren - 9

Bien que la Hongrie ne soit pas le pays qui vienne immédiatement à l'esprit lorsqu'on évoque la F1, le premier Grand Prix organisé sur ses terres date pourtant de 1936. Il fut disputé sur un circuit de 4, 9Km, à Budapest, et la course fut remportée par le champion italien Tazio Nuvolari , au volant d'une Alfa Romeo. Mais la guerre et le contexte politique d'après-guerre rendirent impossible la tenue d'un Grand Prix en Hongrie pendant cinquante ans.

En 1986, la course intègre officiellement le calendrier du championnat du monde de F1 pour la première fois. C'est également le premier Grand Prix qui ait lieu derrière le Rideau de Fer. Malgré le prix élevé des billets, l'événement attire 200,000 spectateurs. Toujours couru à la mi-août, il a fallu attendre 2006 pour voir la pluie tomber sur le Hungaroring.

Peu utilisé, le circuit, technique et sinueux, est souvent sale et il manque d'adhérence. En outre, les dépassements y sont très difficiles. En 1990, Thierry Boutsen en profita pour rester en tête jusqu'au bout, alors que sa Williams était bien plus lente que la McLaren de son poursuivant direct - et futur champion du monde de la saison -, Ayrton Senna.

Obtenir la pole position est donc primordial pour triompher en Hongrie. Néanmoins, de nombreuses courses ont également été gagnées grâce à la stratégie de ravitaillement. Ce fut le cas pour Michael Schumacher en 1998, lorsque son écurie changea de stratégie à mi-course, permettant ainsi au champion allemand de remporter la victoire avec plus de neuf secondes d'avance sur David Couthard.

Mais il y a toujours une exception à la règle, et en Hongrie, ce fut Nigel Mansell. En 1989, il partit seulement en 12ème position, mais, au terme d'un incroyable course où il doubla tous ses concurrents les uns après les autres, il remporta la Grand Prix. Seul Jenson Button a fait mieux depuis : en 2006, parti de la 14ème position, il a néanmoins gagné, profitant au mieux des conditions pluvieuses qui perturbaient la course.

En 2009, la FIA a confirmé que le Grand Prix de Hongrie resterait inscrit au calendrier du championnat du monde jusqu'en 2016.