• GP des États-Unis

Karthikeyan n'a pas gêné Vettel

ESPN Staff
21 novembre 2012 « Ecclestone poursuivi à New York | Bianchi va découvrir Yeongam »
Vettel s'était déjà frotté à Karthikeyan cette saison, en Malaisie © Sutton Images
Agrandir

Narain Karthikeyan affirme n'avoir pas gêné une seule seconde Sebastian Vettel et provoqué le dépassement de Lewis Hamilton, futur vainqueur à Austin.

Au 43e des 56 tours dimanche au Texas, Lewis Hamilton ne lâchait pas d'un pouce derrière Vettel au moment où le duo infernal revenait sur des retardataires, dont le pilote HRT Narain Karthikeyan. Le trafic avait plus réussi à Hamilton sur ce coup-là, qui prenait les commandes de la course quelques virages après avoir doublé l'Indien. "Je n'étais pas très content d'avoir presque invité Lewis à me dépasser lorsque j'ai rattrapé Karthikeyan", déclarait le leader du championnat après la course.

Plus tôt cette année, après le Grand Prix de Malaisie, Vettel avait chargé son ''ami'' Karthikeyan, le qualifiant de ''concombre''. Le pilote HRT avait causé une crevaison sur la Red Bull de l'Allemand, alors 4e. Il n'avait fini que 11e, ne marquant aucun point. Mais aux États-Unis, Karthikeyan assure avoir respecté les ordres de Charlie Whiting, directeur de course de la FIA.

"Pendant le briefing, Charlie (Whiting) nous a dit de ne laisser passer personne dans la partie la plus sinueuse du circuit. Il nous a dit de nous effacer après le virage 8, c'est ce que j'ai fait. Ce n'était pas possible avant, c'était très sale hors trajectoire", a-t-il confié au journal allemand Auto Motor Und Sport.

"Vettel assistait aussi à ce briefing, n'aurait-il pas tout écouté ? S'il se plaint, tant pis pour lui. Je n'ai rien fait de mal."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff