Course

11h30 : Salut à tous et bienvenue à Silverstone pour la 9e manche du Championnat du Monde de Formule 1.

La température s'élève sur la piste du Northamptonshire et le soleil perce. La météo sera toutefois l'un des points d'interrogation de la course. Des averses ne sont pas à exclure à partir de 14 heures (à Bruxelles, Genève, Paris), l'heure du départ.


Le nouveau circuit de Silverstone va vibrer à partir de 14 heures
© Sutton Images

11h45 : Le pilote de réserve Renault Romain Grosjean a remporté ce matin la course Sprint dans le Championnat GP2. Le Français creuse l'écart en tête du classement. Un autre Français, Jules Bianchi, l'avait emporté hier. En GP3, Lewis Williamson l'a emporté ce matin. Nico Muller l'avait fait hier.

11h51 : Dans la matinée, nous avons aussi pu admirer Fernando Alonso effectuer quelques tours sur la Ferrari 375 F1, la voiture qui a remporté la première victoire de l'Histoire de la Scuderia en F1, c'éait ici, à Silverstone, le 14 juillet 1951, il y a presque 60 jours pour jour.

12h00 : C'est la Coupe Porsche qui occupe la piste pour le moment avant la parade des pilotes.

12h05 : Il est temps de redonner, pour ceux qui nous rejoignent, quelques bases sur le fonctionnement de notre direct

* Sur votre gauche, la grille de départ et, dès le début de la course, les positions en direct. Rappel : la FIA ne cède pas les temps en direct. C'est pourquoi nous se sommes en mesure que d'afficher les positions. Néanmoins, des points seront faits dans ce live sur les écarts. Les temps seront disponibles ici dès la fin de la course.

* En bas à gauche, le chat, vous pouvez échanger via votre profil Facebook.

* Sous l'onglet Classement, l'évolution des classements des Championnats en direct au fil de la course

* Est disponible également en direct un tour par tour en cliquant sur l'onglet éponyme.

12h18 : L'actu F1 du week-end a été en partie dominée par la polémique sur les diffuseurs soufflés. Nous avons résumé l'affaire. Elle ne manque pas de paradoxes, le premier d'entre eux est peut-être que Red Bull devait être désavantagée ce week-end mais qu'elle se retrouve en première ligne.

12h20 : La qualif d'hier a été atypique, perturbée par une pluie intermittente, ce qui a permis à Mark Webber de décrocher sa 8e pole position. Mais Ferrari est aux aguets avec Fernando Alonso (3e), devant Felipe Massa (4e). Va-t-on voir la première victoire des Rouges en 2011 ?

12h24 : Juillet coïncide souvent avec la "silly season", la saison des transferts. Et bien entendu les rumeurs ne manquent pas. Jeudi, dans la presse autrichienne, Dietrich Mateschitz a donné du crédit à une prolongation de contrat pour Webber chez Red Bull.

12h28 : Selon son agent Éric Boullier, Jérôme D'Ambrosio, actuel pilote Marussia Virgin aurait le choix pour l'année prochaine.

12h30 : Les équipes devaient se mettre d'accord sur un retour à la case départ concernant les diffuseurs, mais il semble que ce matin l'unanimité n'ait pas été atteinte. Les deux écuries motorisées par Ferrari (Ferrari et Sauber) ont opposé leur veto.

12h35 : À propos de la situation qui perdure sur les diffuseurs, le patron de Renault Eric Boullier a déclaré : "Tout le monde essaie de favoriser ses propores intérêts mais je pense que l'issue sera positive. Les gens ont conscience qu'il vaut mieux trouver un compromis que continuer à se battre". Pas sûr.

12:37 : On revient sur les transferts. Chez Force India, on veut garder Paul Di Resta, qui a réussi samedi à prendre une superbe 6e place sur la grille. ''Ce serait insensé de laisser partir une star. Selon moi, les chances qu'il reste sont grandes", a affirmé Vijay Mallya, le milliardaire propriétaire de l'écurie.

12h41 : Kamui Kobayashi, qui partira en 4e ligne, devrait prolonger son contrat chez Sauber pour une troisième année mais il entend à moyen terme piloter pour un top team. A-t-il l'étoffe d'un champion du monde ?

12h45 : Le Prince Harry est l'invité de Red Bull. Photo ici avec le triple champion du monde Jackie Stewart sur la droite.


Le Prince Harry ici avec Damon Hill © Sutton Images

12:51 : Mais il y a d'autres people à assister cet après-midi au Grand Prix de Silverstone. L'acteur Hugh Grant, tout comme le manager du club de Newcastle, Alan Pardew, sont présents. Mais ils ne seront pas au milieu des quelques 120 000 spectateurs.

12:58 : À peine une heure avant le départ, un petit mot sur les conditions météo. Une legère averse vient de s'abattre sur Silverstone, mais pas assez pour rendre la piste humide.

13:03 : Mais la pluie pourrait aider les pilotes McLaren, deux des trois britanniques à disputer cette course avec Di Resta. Jenson Button partira 5e, Lewis Hamilton 10e.

13:07 : Sur la grille, six pilotes se sont déjà imposés à Silverstone, Schumacher (1998, 2002, 2004), Rubens Barrichello (2003), Fernando Alonso (2006), Hamilton (2008), Sebastian Vettel (2009), Mark Webber (2010). Button et Massa, en embuscade au départ, n'ont jamais gagné cette course.

13:13 : Michael Schumacher s'y est donc imposé trois fois. Mais s'y est aussi gravement blessé, c'était en 1999. Qualifié 2e, il sortait de la piste dès le 1er tour et se fracturait la jambe droite.

13:20 : Il continue de pleuvoir à Silverstone. La ligne droite des stands sera ouverte dans dix minutes.

13:26 : La pluie vient de cesser, les pilotes chausseront sûrement les intermédiaires pour le départ, qui devrait être donné sur une piste s'asséchant.

13:30 : Les voitures vont pouvoir se placer sur la grille, la pitlane est ouverte. Départ dans 30 minutes. Cet après-midi, 52 tours de 5,891 km seront à couvrir.

13:36 : Dans son tour d'installation, Sergio Pérez a été surpris par la piste encore humide. Il a perdu le contrôle de sa Sauber et endommagé son aileron avant. Le Mexicain sera 12e sur la grille.

13:43 : Paul di Resta a dit à son équipe que certaines parties du circuit étaient "impraticables". C'est le cas notamment dans l'enchaînement Copse-Maggotts-Becketts. Alors que le soleil ressort !

13:48 : "C'est fantastique de rencontrer tout le monde. Le temps va jouer un grand rôle. J'encourage Jenson et Lewis, bien sûr. Mais ce sera compliqué pour eux de revenir", a déclaré le Prince Harry sur BBC One après sa visite dans le stand Red Bull.

13:53 : Bernie Ecclestone a peut-être mis fin à la polémique sur les diffuseurs. "Cela a été décidé de revenir à ce que nous avions (à Valence). C'est réglé", a-t-il déclaré à Martin Brundle.

13:58 : Sergio Pérez est bien présent sur la grille, il a eu le temps de changer son aileron avant.

14:00 : Les pilotes s'élancent pour le tour de formation. En intermédiaires. Il ne pleut plus. Pour le moment...

Tour 1

Les 24 pilotes s'élancent pour le 9e GP de la saison ! Vettel saute Webber ! Alonso attaque Webber, mais ça ne passe pas. Button a doublé Massa, Hamilton a gagné trois places, il est 7e. Bon départ des McLaren et de Schumacher, 10e. Vettel a 1''1 d'avance à la fin du 1er tour.

Tour 2

Hamilton est passé 6e, à la place de di Resta. Et maintenant 5e en passant Button, qui avait été doublé par Massa. Schumi est 9e, Rosberg 12e. 1'50''9 pour Vettel, 1'52''1 pour Webber. L'Allemand s'envole déjà !

Tour 3

Kovalainen au stand. Les Renault sont 14e et 15e. Hamilton a donc gagné 5 places depuis le départ. Vettel tourne en 1'50''8, les autres sont en 1'51''7 au minimum.

Tour 4

Abandon de Kovalainen, on en attend la cause. Hamilton tire tout droit dans Brooklands en chassant Massa, mais il ne perd pas sa 5e place. 4''1 d'avance sur Webber pour Vettel après seulement 4 tours.

Tour 5

Schumacher vient de se faire signifier par son stand que les slicks allaient pouvoir être chaussés. Il est toujours 9e, derrière Kobayashi et Di Resta.

Tour 6

1'51''4 pour Vettel dans le tour précédent, 1'51''9 pour Webber, 1'52''4 pour Alonso, déjà à 8'' du leader. Buemi a passé Petrov, il est 15e derrière l'autre Renault. Le DRS peut être activé ! Alonso fait mieux que Vettel dans ce tour. De 76 millièmes seulement !

Tour 7

Rosberg et Pérez ont passé Maldonado, ils sont 11e et 12e. Le pilote Williams en difficulté en ce début de course, il partait 7e. Alonso reprend encore un dixième à Vettel, il n'est qu'à 2'' de Webber, 2e.

Tour 8

Massa est 4e, Hamilton 5e, Button 6e, Di Resta 7e, Kobayashi 8e, Schumacher toujours 9e. Adrian Sutil occupe la 10e place. Daniel Ricciardo est dernier, à 5'' de D'Ambrosio.

Tour 9

Webber est bien plus lent qu'Alonso, l'Espagnol lui a repris 1''4 dans le tour précédent. 7 dixièmes entre les deux pilotes désormais.
Les pilotes McLaren disent que c'est encore trop tôt pour les slicks. Il faudrait attendre le premier arrêt pour les mettre.

Tour 10

Schumacher est rentré pour les chausser, c'est le pari allemand ! Kovalainen a abandonné après un problème de boîte de vitesses.

Tour 11

Schumacher est en fait rentré après un accrochage avec Kamui Kobayashi. Mais Mercedes lui a quand même mis les pneus slicks. Meilleur tour pour Webber : 1'49''988. L'Australien s'est réveillé !

Tour 12

L'incident entre Schumi et Kobayashi est examiné par les commissaires. Heidfeld, Sutil, Maldonado et surtout Button se sont arrêtés. Meilleur tour en course pour Schumacher : 1'49''012 !

Tour 13

Webber et Alonso rentrent au stand. Hamilton les suit. Massa et Vettel restent sur la piste. 1'47''844 pour Schumacher, encore un meilleur tour en course.

Tour 14

Vettel au stand ! 1'46''073 pour Button, les temps au tour s'accélèrent vraiment. Et ce n'est pas fini ! Accrochage entre Kobayashi et Maldonado dans les stands. Sûrement une pénalité pour le Japonais ou une amende.

Tour 15

Massa a été dépassé par Hamilton après le 1er stop, il est 5e. Jenson Button prend le meilleur sur Massa, magnifique passe d'armes. Drive-through infligé à Schumacher après avoir causé le tête-à-queue de Kobayashi. Hamilton est déchaîné avec les slicks, il passe Alonso avant Abbey, il est sur le podium provisoire.

Tour 16

1'42'' 5 pour Webber, c'est 2'' plus vite que Vettel dans le tour précédent, l'Australien est revenu à 1''2 du leader. Vettel réagit au 16e tour, il reprend 0''4 à son équipier. Schumacher vient d'observer sa pénalité. Il était 9e

Tour 17

Trulli est annoncé comme immobilisé à un endroit de la piste. Les deux Lotus auraient déjà abandonné. meilleur tour en course pour Alonso : 1'40''985.

Tour 18

Vettel vient de mettre un tour à Ricciardo, c'est encore une première pour le nouveau pilote HRT. 1'40''102 pour Vettel, nouveau meilleur tour en course. Il a désormais 3''2 d'avance sur Webber, 7''9 sur Hamilton, 9''5 sur Alonso, 12''5 sur Button et 16'' sur Massa.

Tour 19

1'39''877 pour Hamilton ! Di Resta est 7e devant Sutil, les Force India sont là. Rosberg et Pérez sont toujours à la lutte, mais pour la 9e place cette fois. Schumacher est maintenant 17e derrière Petrov.

Tour 20

1'39''7 pour Webber, il revient à 3'' de Vettel. Stop and go pour Kobayashi, après l'incident dans les stands. Maldonado ne réussit pas une course parfaite, il a dégringolé à la 15e, huit places plus loin qu'au départ.

Tour 21

1'38''803 pour Alonso, il est le premier à descendre sous les 1'39''. Le podium n'est pas perdu, il est à 1''3 d'Hamilton.

Tour 22

L'Espagnol améliore encore : 1'38''761. Kobayashi est 18e, Schumacher vient de doubler Petrov, il est 15e

Tour 23

Vettel-Webber : écart à 4''4. Alonso se montre derrière Hamilton. La Ferrari est la plus rapide depuis quelques tours.

Tour 24

Alonso 3e ! Hamilton n'a rien pu faire contre le DRS du pilote Ferrari. On surgit dehors dans le stand McLaren.

Tour 25

Hamilton rentre au stand, Alonso continue de cravacher et d'enchaîner les meilleurs tours en course. 1'38''456 maintenant. Hamilton a remis des tendres. Kobayashi abandonne.

Tour 26

De la fumée s'échappe de l'arrière de la Sauber du Japonais. 1'38''450 dans le tour précédent, toujours plus vite côté Alonso.

Di Resta a été ralenti au stand lors de son 2e stop, les mécaniciens ne l'attendaient pas, ils n'avaient pas les bons pneus.

Tour 27

1'37''541, encore Alonso. C'est 1'' plus vite que Vettel. Webber est rentré au stand, Red Bull a perdu un peu de temps. Alonso va-t-il en profiter ?

Pneu éclaté sur la voiture de Buemi ! Il venait de s'arrêter.

Tour 28

Vettel et Alonso s'arrêtent ! Vettel est bloqué au stand, Alonso repart en tête ! Il a doublé les deux pilotes Red Bull dans les stands. Grosses erreurs dans le stand Red Bull !

Tour 29

Un contact entre Di Resta et Buemi a causé le problème sur la voiture du Suisse. Le pilote Toro Rosso vient de s'arrêter dans les à-côtés de la piste. Hamilton aussi a passé Vettel, il est 2e.

Tour 30

Alonso se libère en tête, il claque 1'37''069 dans le tour précédent, il a 2'' d'avance sur Hamilton, 3'' sur Vettel, 4''4 sur Webber. Button et Massa sont 5e et 6e, Rosberg 7e avec un seul arrêt. Et 1'36''8 pour Alonso, qui donne tout !

Tour 31

Hamilton va se retrouver sous la menace des Red Bull. 1'36''122 pour Alonso ! Hamilton ralentit vraiment Vettel, il fait le jeu d'Alonso.

Tour 32

Il est impérial dans le 2e secteur, Alonso. Il améliore tour après tour. 1'35''769, nouveau meilleur tour. Quel relais de l'Espagnol !! Il a mis 6'' à Hamilton en 5 tours.

Tour 33

Vettel est à 7''4, Webber à 8''2. Button et Massa ne sont pas si loin, à 4''6 et 8'' de Webber. Alonso se calme dans ce tour, 1'36''328. C'est un peu décevant, non ? Hamilton et Vettel sont en 1'37''8 dans ce tour. L'écart se creuse un peu plus.

Tour 34

9''4, nouvel écart entre Alonso et Hamilton. Vettel est à 10''2. Alonso gère un peu ses pneus, il vient de tourner en 1'36''6.

Tour 35

1'37''4 pour Alonso, 1'37''8 pour Hamilton, 1'37''5 pour Vettel, ça se stabilise un peu. Button est revenu à 1''9 de Webber.

Tour 36

Vettel s'arrête le premier parmi les trois pilotes de tête. Il était trop ralenti par Hamilton. Il remet des tendres et ressort 6e.

Tour 37

Hamilton repasse lui aussi par son stand. Alonso compte maintenant 15'' sur le 2e de la course, Mark Webber désormais. Vettel est à 25''5 d'Alonso.

Tour 38

1'36''710 pour Alonso, Webber rentre au stand. 1'35''565 pour Vettel, meilleur tour en course, avec ses nouveaux pneus tendres.

Tour 39

Petrov observe son 2e stop, il était 10e. Vettel passe Massa, il est 4e. Et Alonso rentre au stand, il remet des tendres. Pas d'erreurs chez Ferrari. Il va finir avec ses pneus.

Tour 40

Button abandonne, il s'arrête à la sortie des stands, un mécanicien McLaren n'a pas fixé la roue avant droite.

Tour 41

10''3 entre Vettel et Alonso, l'Espagnol est bien parti. ll ne passera plus par les stands, s'il ne connaît pas de problème mécanique, il ne sera pas loin de sa première victoire de l'année.

Tour 42

1'34''908, nouveau meilleur tour pour Alonso, qui a repris un rythme incroyable avec ses nouveaux pneus. Il a repris 2''6 sur Vettel, Hamilton est 3e à 15''2. Massa vient de s'arrêter, perdant sa 4e place au profit de Webber.

Tour 43

1'35''8 pour Alonso, 1'36''2 pour Vettel. Rosberg est 6e, devant Pérez, Heidfeld, Schumacher et Alguersuari.

Tour 44

Nouvel écart : 15''2 pour Alonso. Webber est revenu à 0''7 d'Hamilton. Button, avec son abandon chez lui, va perdre sa 2e place au championnat. Il reste huit tours.

Tour 45

On demande à Hamilton de surveiller la consommation d'essence. Et Webber passe à la 3e place. Si les positions ne bougent plus, Button et Hamilton seraient à égalité au championnat, 4es ex-aequo avec 109 pts.

Tour 46

Alonso se dirige un peu plus vers sa première victoire de la saison, aussi sa 1ere depuis la Corée en 2010. Il a 17'' d'avance sur Vettel, 21''7 sur Webber.

Tour 47

Chez Ferrari, on signale à Massa que Hamilton doit gérer le niveau d'essence. Le Brésilien est à 11'' de la 4e place, à cinq tours de la fin.

Tour 48

Rosberg et Pérez ne se sont pas lâchés du Grand Prix, ils se battent toujours pour la 6e place. Heidfeld, parti 16e, est 8e. Devant Schumacher, malgré un stop and go, et Alguersuari.

Tour 49

Massa est à 7''3 d'Hamilton, à 4 tours de la fin.

Tour 50

Le Brésilien a encore repris 3'' à Hamilton dans le tour précédent, la 4e place lui tend les bras. Vettel a depuis longtemps assuré sa 2e place et les 18 points.

Tour 51

Webber revient derrière Vettel, il ne va pas l'attaquer, si ? Alonso n'est qu'à deux tours de la victoire. Et si, Webber attaque Vettel ! Mais ça ne passe pas ! Le dernier tour commence ! Massa juste derrière Hamilton.

Tour 52

C'est fait pour Alonso ! Première victoire pour l'Espagnol et Ferrari cette année. Vettel résiste à Webber pour la 2e place, Massa a tout tenté sur Hamilton, partant très loin dans le dernier virage. Le pilote McLaren est annoncé 4e, Massa 5e.

60 ans après la 1ere victoire de Ferrari en GP, Alonso signe la 216e victoire de la Scuderia. en F1.

Rosberg termine 6e, passant toute la course à surveiller Pérez, 7e. Heidfeld marque 4 points, avec une 8e place. Schumacher termine 9e, Alguersuari 10e.

Première pour Ricciardo, l'Australien prend la 19e et dernière place, mais à un tour de Liuzzi.

Alonso fête son succès en montant sur sa Ferrari, il félicite ensuite Vettel pour sa course. Le pilote Red Bull est toujours largement devant au championnat : 204 points contre 124 pour Webber, seul dauphin désormais, et 112 pour Alonso.

C'est donc terminé pour cette neuvième manche du Championnat du Monde 2011. Restez avec nous pour le compte-rendu de cette course, toutes les réactions. À bientôt pour de nouveaux directs sur ESPNF1.com, en Allemagne à partir du 22 juillet.

Superbe résultat pour Ferrari et Fernando Alonso à Silverstone. Il avait prévenu cette semaine que la suite de la saison se jouerait ici. Stefano Domenicali va profiter du podium avec l'Espagnol.