• Financement

Force India est solide

ESPN Staff
18 janvier 2013 « Massa a pensé quitter Ferrari | Bianchi va découvrir Yeongam »

Bob Fernley, le n°2 de Force India, tient à dissiper toutes les rumeurs concernant les assises financières de l'écurie. Les tracas du patron et copropriétaire Vijay Mallya n'affectent pas les opérations de l'équipe.

La compagnie aérienne Kingfisher, dirigée par Mallya, connaît des problèmes importants depuis l'an dernier . En plus des réclamations des employés impayés depuis plusieurs mois, et de l'interdiction de voler imposé sur l'entreprise, le fisc indien surveille la société de près et la soupçonne de lui devoir plusieurs millions de dollars. En outre, l'avion personnel de Mallya est maintenant également cloué au sol.

Mais Fernley affirme, comme d'autres membres de l'équipe l'ont déjà fait, que les activités de Force India et celles de ses sponsors sont des dossiers indépendants : "Nos actionnaires Vijay et (la firme d'investissement) Sahara sont incroyablement solides."

"En ce moment même, nous organisons et mettons en œuvre le programme d'expansion dont Vijay a parlé l'an dernier", a-t-il expliqué à Autosport. "Tout cela est en marche. L'équipe est financée sans aucune dépendance sur les compagnies de ses actionnaires depuis quatre ans, et nous entamons une cinquième année ainsi."

Pourtant, les logos de Kingfisher apparaissent sur les ailerons des monoplaces Force India. Mais Fernley insiste : "Il n'y a absolument rien de fondé (dans ces rumeurs)."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff