• 2e titulaire

Force India n'est pas pressée

ESPN Staff
20 février 2013 « Ferrari va prendre un risque | Bianchi va découvrir Yeongam »
Sutil était présent dans le paddock de Barcelone mercredi
© Sutton Images
Agrandir

Bob Fernley, le n°2 de Force India, a déclaré que le management de l'équipe va considérer ses options ce week-end en ce qui concerne l'octroi de son deuxième volant de titulaire. Cependant, il n'y a pas de date limite officielle pour la prise de décision.

Alors que Paul di Resta attend toujours de connaître l'identité de son coéquipier, Adrian Sutil et Jules Bianchi se disputent le poste. Chacun passera une journée au volant de la nouvelle VJM06, le premier jeudi et le deuxième vendredi, dans le cadre des essais hivernaux à Barcelone.

Toutefois, Fernley a précisé qu'aucune décision ne sera prise cette semaine. Dans un premier temps, les performances de chaque pilote seront scrutées et les données analysées ; les impressions et les résultats seront ensuite communiqués au conseil d'administration de l'équipe.

"La seule chose que je peux certainement vous garantir, c'est que nous aurons deux pilotes à Melbourne (pour le premier Grand Prix de la saison)", a plaisanté Fernley lors d'un interview avec Sky Sports. "Nous allons donner à chacun tout le kilométrage dont il a besoin. Nous tenterons ensuite de recueillir toutes les informations et de les transmettre aux actionnaires ce week-end. Ensuite ce sera leur décision."

Sutil dans le simulateur

"Nous voulons nous assurer que tous les deux profitent d'un traitement équitable, et plus important encore, qu'ils aient l'opportunité de s'habituer à la voiture. Bien entendu, un des deux sera choisi, mais nous ne voulons pas que quiconque soit désavantagé de quelque façon que ce soit", a-t-il précisé.

"Nous allons donner à chacun tout le kilométrage dont il a besoin"
Bob Fernley

Bianchi est le pilote de réserve de Force India depuis 2012, tandis que Sutil est absent du paddock depuis la fin du championnat 2011. Ce dernier, qui espère réintégrer son ancienne équipe, n'aura-t-il pas plus de terrain à regagner que son adversaire ? "Nous avons déjà de grandes quantités de données sur Adrian car il était dans le simulateur la semaine dernière", a dit Fernley. "Oui, il sera un peu rouillé mais cela n'a pas vraiment d'importance ; ce qui compte, c'est qu'il engrange des kilomètres."

Quant à di Resta, il ne souhaite pas démontrer de préférence pour Sutil ou Bianchi. L'Écossais préfère souligner que la décision finale appartient aux dirigeants de l'équipe.

"Ce n'est pas ma décision et je n'y pense pas. Je les connais tous les deux très bien et ce sont de bonnes personnes", a-t-il dit. "Adrian a été membre de cette équipe pendant très longtemps et Jules est ici depuis l'an dernier. Les membres du conseil d'administration décideront qui ils veulent voir dans la voiture. Cela ne m'affecte aucunement. Je travaille avec mon groupe, ce sont les mêmes personnes avec qui je travaille depuis quelques années, et nous développons la voiture pour en tirer le maximum."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff