• BRDC

Warwick attend du soutien

ESPN Staff
20 janvier 2013 « La F1 ne veut pas du V8 Supercars | Bianchi va découvrir Yeongam »
Silverstone n'est parvenu à rester au calendrier qu'à condition d'une modernisation imposante de ses installations
© Sutton Images
Agrandir

Le président du British Racing Drivers' Club (BRDC, club des pilotes de course britannique), Derek Warwick, a appelé le gouvernement de son pays à financer les sports mécaniques.

Le BRDC, au prix d'investissements importants, est parvenu à moderniser le circuit de Silverstone pour que ce dernier reste au calendrier de la F1. Il a même signé un contrat sur 17 ans pour le Grand Prix de Grande-Bretagne, mais il n'est pas à l'abri de la concurrence d'organisations soutenues par des États, comme la Chine ou Bahreïn. Pour Warwick, le gouvernement britannique devrait aider financièrement le sport automobile national, de la même manière qu'il aide les sports olympiques.

"Avec Bernie Ecclestone (le président de la FOM, Formula One Management) on ne sait jamais. Nous avons un contrat de 17 ans, assez sûr pour au moins 14 ans encore", a déclaré Warwick à Sky Sports. "Mais je dois dire que nous ne gagnons pas beaucoup d'argent. En fait nous en avons perdu en 2012, alors cela me choque un peu de voir tout le financement provenant de l'État et de la loterie qui est versée aux athlètes britanniques."

"Il faut que les dirigeants arrêtent de penser que ceux qui font des sports mécaniques sont multi-millionnaires", a ajouté Warwick. "Il y a beaucoup de gens riches en F1 mais nos jeunes pilotes ont besoin d'aide."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff