• Ancien

Parr appelle à la mobilisation

ESPN Staff
13 janvier 2013 « Mallya cloué au sol | Bianchi va découvrir Yeongam »
Adam Parr a été forcé de prendre ses distances pas rapport à la F1
© Sutton Images
Agrandir

Forcé à quitter l'écurie Williams par Bernie Ecclestone pour sa vision dissidente de l'avenir de la Formule 1, Adam Parr est revenu à la charge en estimant que les fans étaient les grands oubliés du Circus.

"Je souhaite que les supporters et les fans aient davantage de voix au chapitre", a déclaré le Britannique, qui était invité à l'Autosport Show, à Birmingham (Grande-Bretagne), ce week-end. "Ce sont les fans qui font ce sport. Les pilotes y contribuent et je pense qu'ils sont spéciaux, mais qui fait la différence ? Les fans."

Manque de transparence

Et pour Parr, la discipline qu'ils apprécient manque de transparence. "Je pense que d'un côté Bernie fait un travail incroyable pour garder les gens à l'écart, ce qui favorise la fascination. Mais de l'autre côté, les gens dépensent beaucoup pour aller au circuit, pour voir la F1 à la télé. Ils méritent d'y avoir leurs entrées. J'admire Bernie mais ce ne sont pas les équipes qui donnent des fonds à la F1, ce sont les fans. Alors pourquoi ne pourraient-ils pas s'organiser un peu plus et demander davantage ?"

Comment ? En étant davantage au contact des pilotes. "Certains pilotes refusent parfois de signer le moindre autographe et vous vous dites 'Attends, c'est quoi leur problème ? Ils pilotent sur 20 courses par an et certains gagnent beaucoup d'argent.'"

Parr a récemment publié une BD sur sa courte aventure dans le paddock où il n'exclut pas de revenir un jour. "Je pense que c'est pour moi quelque chose qui tient de l'inachevé", a-t-il dit. "Mais je ne sais pas si je reviendrai un jour." Il lui faudra en tout cas certainement attendre qu'Ecclestone ne soit plus au pouvoir.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff