• Calendrier 2013

Le gouvernement turc dit non

ESPN Staff
10 janvier 2013 « La Red Bull dévoilée le 3 février | Bianchi va découvrir Yeongam »
Il semble peu probable qu'une grille de départ prenne forme en Turquie cette année
© Getty Images
Agrandir

Les chances de voir le Grand Prix de Turquie rejoindre le championnat 2013, comme le souhaiterait Bernie Ecclestone, semblent maintenant nulles.

Suite au report du GP d'Amérique à 2014, le grand patron de la Formule 1 a demandé à la FIA (Fédération internationale de l'automobile) de modifier le calendrier pour qu'une autre course européenne puisse remplacer celle qui devait avoir lieu au New Jersey.

Il a été question de retourner en France et en Autriche, mais Ecclestone préfère renouer avec la Turquie. Les organisateurs turcs ont avancé un plan dont la concrétisation dépend en grande partie sur une contribution publique. Cependant, dès le début, le gouvernement a clairement indiqué qu'il fallait compter sur le secteur privé pour ramener la F1 au pays.

Les promoteurs ont persévéré dans leurs démarches et Ecclestone tentait toujours de négocier une entente la semaine dernière, mais les plus hautes sphères du gouvernement turc n'ont toujours aucune intention de s'impliquer au niveau financier. La presse locale rapporte d'ailleurs que la demande d'accès à des fonds publics formulée par les organisateurs a été de nouveau catégoriquement refusée.

Le championnat 2013 devrait donc compter 19 courses, et non 20 comme prévu initialement.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff