• Ecclestone

L'Europe doit se réveiller

ESPN Staff
7 décembre 2012 « Todt espère plus de cohérence | Bianchi va découvrir Yeongam »
Des courses comme le Grand Prix de France ont disparu du calendrier
© Sutton Images
Agrandir

Bernie Ecclestone affirme que les promoteurs européens doivent se réveiller et travailler dur s'ils veulent conserver leur place dans le calendrier de la Formule 1.

Ces dernières années plus que jamais, le Championnat est devenu mondial et l'Europe, où il naquit, est reléguée à une portion congrue. "Le prochain grand événement c'est la Russie", a déclaré Ecclestone, le grand patron de la discipline, sur le site officiel de la Formule 1. "Ensuite nous allons aller à New York. Il reste énormément de choses à faire. Il n'y a pas de temps à perdre à penser à la retraite."

Du show-business

L'octogénaire semble très satisfait des derniers Grands Prix qu'il a inscrits au calendrier. "Regardez la course à Austin : c'était phénoménal. Tout le monde a été d'accord pour dire que c'était génial que la Formule 1 soit de retour aux États-Unis", a-t-il déclaré. "Peut-être que cela va permettre aux Européens de se réveiller au lieu de penser qu'une course sur leur circuit est quelque chose d'acquis ad vitam aeternam. Lorsque les Européens sont performants et qu'ils font leur travail, nous sommes contents de rester en Europe."

Ecclestone a également déclaré que s'assurer que la course soit enthousiasmante est l'un des aspects les plus importants de la Formule 1 pour l'aider à avancer. Lorsqu'on lui a demandé ce qu'il aimerait changer dans cette discipline, il a répondu : "Rien, vraiment. Nous devons comprendre que nous sommes dans le domaine des loisirs et cette année nous avons procuré de l'amusement. Tous les sports aujourd'hui font partie du show-business et il devient dangereux pour un sport, quel qu'il soit, de négliger cette considération."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff