• Règlements

Changements pour 2013

ESPN Staff
5 décembre 2012 « Le moteur électrique reporté | Bianchi va découvrir Yeongam »

Lors de sa réunion à Istanbul, le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA a apporté quelques modifications aux règlements techniques et sportifs en prévision du championnat de F1 2013.

Parmi les autres décisions entérinées mercredi (modification du calendrier 2013, ajustements aux règlements 2014 et report du 100 % électrique dans les stands), l'instance dirigeante a mis en place pour l'an prochain des tests de flexibilité plus contraignants sur l'aileron avant. Cela fait suite aux doutes de quelques équipes quant à la trop grande flexibilité des ailerons avant de certains adversaires. Les tests avaient déjà été renforcés pour 2012.

Le poids minimum des voitures a été augmenté pour compenser la charge plus importante apportée par les gommes Pirelli, car les pneumatiques développés pour 2013 pèseront chacun un kilo de plus. Sans cet ajustement au règlement, les équipes auraient été obligées de placer quatre kilos de lest de moins dans la voiture, ce qui aurait réduit les options liées au bon équilibre de la monoplace.

Le cas de ''force majeure'' a été abandonné pour les pilotes qui n'ont pas assez d'essence dans le réservoir après la séance de qualification. Chacun doit rentrer dans le Parc fermé avec au moins un litre de carburant, tel qu'exigé par le règlement ; Lewis Hamilton (à Barcelone) et Sebastian Vettel (à Abou Dabi) avaient fait les frais de cette règle en 2012. Dorénavant, la FIA va déterminer la quantité qu'aurait utilisé la voiture pour revenir aux stands et l'ajouter au litre exigé.

En ce qui concerne le personnel des équipes lors d'un week-end de Grand Prix, la durée du couvre-feu passera de six à huit heures le jeudi soir. Le nombre d'exceptions à cette règle sera réduit de quatre à deux par équipe et par saison.

Comme prévu, le Conseil Mondial de la FIA a aussi confirmé que le DRS (Drag Reduction System, Système de réduction de la traînée) pourra être utilisé seulement dans les zones qui permettront l'ouverture de l'aileron arrière pendant la course, et ce en tout temps. Auparavant, l'activation du DRS était permise sur l'ensemble du circuit pendant les essais libres et les qualifications, et seulement restreint pendant la course.

La FIA a jugé que les pilotes abusaient du DRS, en particulier lors des qualifications. De plus, l'objectif du système étant de faciliter les tentatives de dépassement, l'instance dirigeante ne veut plus que le DRS serve à signer un meilleur chrono en vue d'une position plus avantageuse sur la grille de départ.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff