• FIA

Précisions sur les freins

ESPN Staff
2 novembre 2012 « Williams encore optimiste | Bianchi va découvrir Yeongam »
Red Bull surveille les écopes de ses adversaires
© Sutton Images
Agrandir

Suite à une demande de précision formulée par Red Bull, la FIA a rappelé aux écuries qu'elles n'ont pas le droit d'utiliser des systèmes de freinage dont la réaction de certains éléments n'est pas le résultat des actions du pilote.

Red Bull soupçonnait au moins une de ses rivales de s'être servie de lames bimétalliques (qui réagissent aux changements de température en se déformant) pour ouvrir et fermer les écopes de rafraîchissement des freins. Des dispositifs d'actionnement thermique auraient également été utilisés.

"De telles technologies (...) modifient le système de freinage, incluant les écopes, et ne réagissent pas directement aux actions physiques du pilote, elles ne sont pas non plus entièrement sous son contrôle en tout temps", a écrit Red Bull dans une lettre adressée à la FIA et dont copie a été obtenue par Autosport.

L'équipe, qui mène le classement des constructeurs, souhaitait que l'instance dirigeante clarifie l'interprétation du règlement avant d'entamer le Grand Prix d'Abou Dabi, une course qui pourrait lui valoir une troisième couronne consécutive dimanche.

Vendredi, la FIA a confirmé que des systèmes de freinage renfermant un appareillage comme celui décrits par Red Bull seraient considérés comme illégaux. Une lettre à cet effet à été transmise à toutes les écuries du plateau. Pour le moment, aucun indice sur l'identité de l'équipe ou des équipes visées par Red Bull.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff

Commentaires: 1