• Pneumatiques

Pirelli ne s'en fait pas

ESPN Staff
23 février 2013 « Sutil peut voyager | Bianchi va découvrir Yeongam »

Le patron de Pirelli Motorsport, Paul Hembery, a défendu les gommes du manufacturier italien en expliquant que ce sont les conditions de piste et météorologiques qui sont à l'origine des fortes dégradations rencontrées par les équipes, lors du deuxième bloc d'essais hivernaux, à Barcelone cette semaine.

"Les équipes nous ont fait part d'une forte dégradation des pneumatiques à Barcelone, et cela était vraiment dû aux conditions climatiques", a déclaré Hembery dans un communiqué officiel de Pirelli. "Les conditions que nous avons eues à Barcelone sont loin des conditions typiques que l'on peut rencontrer pendant le reste de la saison."

"Elles étaient plus froides, que ce soit dans l'air ou sur la piste. Cela a mis les pneumatiques hors de leur fenêtre d'utilisation habituelle, c'est ce qui a mené à ces problèmes tels que le grainage."

Tout rentrera dans l'ordre à Melbourne

Plusieurs pilotes et plusieurs équipes se sont plaint, comme ce fut le cas l'année dernière d'ailleurs, du fait que les gommes Pirelli ne permettent pas d'effectuer de très longues séries de tours. "Les conditions étaient particulièrement inappropriées à l'utilisation du pneumatique super tendre, en raison du tracé et de l'abrasivité de son revêtement, tout cela venant en plus des températures froides", a répondu Hembery.

"Ceci doit être couplé avec le fait que les équipes sont encore en train d'effectuer d'importants ajustements dans les réglages de leurs nouvelles voitures, et ce sur toute notre gamme de pneus, pour optimiser leurs performances", a-t-il ajouté. "Nous avons vu des niveaux de dégradation atypiques. À Melbourne (lieu du premier Grand Prix de la saison, le 16 mars), les pneumatiques devraient beaucoup plus se retrouver dans leurs fenêtres normales d'utilisation. Cela éliminera la quantité inhabituelle de dégradation vécue par les équipes."

Les essais de pré-saison s'avèrent compliqués pour les équipes en termes d'exploitation des pneus. Avant les températures froides de Barcelone I, les essais de Jerez ont eu lieu sur une piste dont la surface était beaucoup trop abrasive.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff