• Échappements

La FIA avertit Caterham et Williams

ESPN Staff
19 février 2013 « Maldonado "un gros atout" | Bianchi va découvrir Yeongam »

À peine dévoilée, la Williams FW35 est déjà apparue sur le radar de la FIA qui considère que ses échappements contreviennent au règlement technique. L'écurie Caterham a également reçu un avertissement similaire au sujet de sa CT03, présentée il y a deux semaines.

Pour éviter que les équipes se servent des gaz d'échappement à des fin aérodynamiques, la FIA a imposé d'importantes restrictions l'année dernière. Les équipes cherchent donc à profiter au maximum de l'effet Coanda, ce qui donne parfois des concepts à la limite du règlement.

Conscient que le design à l'arrière de la Williams serait controversé, puisqu'il semble y avoir deux ouvertures et non un seul pour chaque échappement, le directeur technique Mike Coughlan a précisé dès mardi matin qu'il s'agit en fait "d'une seule ouverture" puisque l'élément séparateur contient une fente (donc chaque 'trou' n'est pas entièrement fermé).

Chez Caterham, un élément sculpté, dont la fonction est de détourner le flux des gaz d'échappement dans une direction précise vers l'arrière de la voiture, a été placé directement à la sortie du système.

Opinions différentes

Chaque équipe est d'avis que leur interprétation du règlement est correcte, mais bien entendu, la FIA aura le dernier mot. Pour le moment, les ingénieurs de Williams et Caterham souhaitent obtenir des clarifications de la part de l'instance dirigeante. Ensuite, si nécessaire, des modifications seront apportées aux systèmes d'échappement actuellement en place.

Bien que la FIA considère ces deux approches illégales, Williams et Caterham peuvent continuer à participer aux essais de pré-saison ayant cours cette semaine à Barcelone. Les voitures devront cependant être conformes, aux yeux de la FIA, lors de l'inspection technique officielle du jeudi précédant chaque week-end de Grand Prix.

Cela signifie que les deux équipes concernées ont jusqu'au 14 mars pour trouver des solutions acceptables avant de prendre la piste en Australie, première manche du championnat. À moins de convaincre la FIA que leurs systèmes d'échappement respectifs sont en fait déjà conformes.

"Pour moi, celui de Caterham n'est clairement pas permis, mais le nôtre est correct", a commenté Coughlan. Reste à voir si la FIA changera d'avis sur la solution adoptée par les ingénieurs de Williams.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff