• TV

La F1, pas fait pour le gratuit ?

ESPN Staff
15 février 2013 « Une HRT pour Pirelli | Bianchi va découvrir Yeongam »
Le deuxième Grand Prix des États-Unis, à Austin, sera à vivre sur Canal + pour les téléspectateurs français
© Sutton Images
Agrandir

Canal Plus ne diffusera pas la F1 en direct en clair. Les courses seront sur Canal + et les essais sur les autres chaînes de son bouquet.

"Tous les Grands Prix seront sur Canal +", a confirmé Cyril Linette, le responsable des sports de la chaîne, aux Échos. "Nous avons proposé de programmer un magazine en clair, type notre Canal Football Club sur la Ligue 1. Il sera diffusé le dimanche soir après les Grands Prix. Je ne sais pas sur quelle antenne il sera. La décision n'est pas prise. J'ai mon avis, on peut le deviner aisément (rires), ce n'est pas moi qui ai la responsabilité de D8."

Les essais sur C+ Sports

Il est trop tôt pour savoir quel dispositif Canal mettra en place mais "nous allons être exhaustifs et valoriser la Formule 1", a déclaré le dirigeant, "comme nous l'avons fait avec la Ligue 1. Avec des retransmissions de tout ce qui est disponible : essais, Grands Prix et des émissions dédiées tout au long du week-end et peut-être en semaine. On va voir les choses en grand. On a la chance d'avoir plusieurs antennes, Canal+ et Canal+ Sport, notamment, pour valoriser la compétition. On va s'appuyer sur nos ressources internes et peut-être sur des personnalités extérieures."

Jeudi la Canal Plus a annoncé avoir trouvé un accord avec la FOM pour retransmettre la F1 en France, alors que TF1 avait ce contrat depuis 20 ans. "Visiblement TF1 a choisi une autre politique que celle du sport", estime Linette. "La ligue des champions ou la Formule 1, c'est très difficile à rentabiliser en gratuit." "On voit bien que financer du sport de haut niveau via la publicité est de plus en plus difficile. Nous, notre intérêt, c'est la satisfaction des abonnés et, aussi, la possibilité d'en recruter de nouveaux. Il existe plein de mordus des sports mécaniques. La Formule 1 peut être un élément déclencheur d'abonnement à Canal+. Je ne dis pas qu'on va avoir des centaines de milliers d'abonnés grâce aux Grands Prix. Mais ce qu'on essaye de faire, c'est d'avoir une offre robuste qui donne envie au global."

Quant au prix payé par Canal+, qui avoisinerait les 30 M€, la chaîne ne l'a pas confirmé. Si c'était le cas, il sera plus élevé que ce que payait TF1, qui avait affirmé ne pas vouloir faire de surenchère devant un spectacle dont les audiences s'érodaient.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff