• Accords Concorde

Toutes les équipes ont signé

ESPN Staff
12 février 2013 « Häkkinen mitigé concernant Mercedes | Bianchi va découvrir Yeongam »

Bernie Ecclestone a révélé que toutes les écuries de la Formule 1 ont maintenant signé une nouvelle version des Accords Concorde, incluant Marussia. Il avoue avoir eu des doutes sur la survie de cette dernière.

Au cours des derniers mois, la catégorie reine a vu HRT disparaître et les pilotes payants se multiplier. Pendant ce temps, les discussions entourant les Accords Concorde, qui régissent la distribution des revenus, entre autres aspects, continuaient entre les équipes et Ecclestone.

La semaine dernière, le président de Formula One Management a rencontré les dirigeants des équipes plus modestes du plateau, les écuries de pointe ayant déjà accepté les termes proposés. Il est heureux de rapporter que le compte est maintenant complet, même si le directeur sporitf de Marussia, Graeme Lowdon, a précisé que son entente n'est pas entièrement finalisée mais le sera sous peu.

"Elles sont toutes sauves", a déclaré Ecclestone, tel que rapporté par Autoweek. "Nous avons une entente avec chacune d'elles, incluant Marussia. Nous allons continuer avec eux. Je pensais qu'ils allaient nous quitter, mais ils restent."

Nouveaux chiffres

Rappelons que Marussia a dû se séparer de son pilote d'expérience Timo Glock, qui faisait partie de l'aventure depuis les débuts de l'équipe en 2010, pour le remplacer par un pilote payant. Ce revirement était devenu nécessaire pour aider Marussia à effacer ses dettes. Depuis, plusieurs se sont prononcés contre cette tendance en soulignant les difficultés financières auxquelles font face plusieurs équipes à l'arrière et au centre du peloton.

Mais Ecclestone a indiqué que les équipes "ont toutes plus d'argent" suite à la nouvelle entente. Auparavant, les écuries parmi le top 10 du classement final des constructeurs se partageaient 47,5 % des profits annuels de la F1. Selon Autoweek, ce chiffre atteindrait 63 % cette année, ce qui devrait aider les petites équipes à survivre. La nouvelle version des Accords Concorde verrait les équipes hors du top 10 recevoir plusieurs millions de dollars.

Notons que les écuries figurant dans le top 3 en termes de Grands Prix remportés au cours des quatre années précédentes feraient maintenant partie d'un club sélect ayant droit à des bonis spéciaux. Selon la même source, ce montant à partager représenterait 7,5 % des profits de la F1 ou 100 M$, le plus grand des deux montants ayant priorité. Ferrari aurait également droit à un montant supplémentaire pour reconnaître sa très longue présence dans la discipline, qui prend racine dans la première année du championnat en 1950.

Les documents encadrant les Accords Concorde demeurent confidentiels ; Ecclestone négocie certains détails sur une base individuelle avec chaque équipe.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff