• Ferrari

De la Rosa ne s'y attendait pas

ESPN Staff
29 janvier 2013 « Boullier veut des victoires | Bianchi va découvrir Yeongam »

Pedro de la Rosa a une nouvelle fois dit son bonheur d'avoir pu quitter le vaisseau fantôme de HRT pour devenir essayeur de l'équipe Ferrari.

Présent lors d'une conférence de presse à Madrid, pour sa première apparition publique en tant que pilote d'essais Ferrari, le Catalan a affirmé qu'il débutait, au service de Fernando Alonso, son compatriote et pilote n°1 de la Scuderia, "une nouvelle phase" de sa vie.

En plus, l'ancien pilote de réserve et de développement de McLaren sera dans la nouvelle Ferrari dès le début du mois prochain à Jerez : "J'ai vu la nouvelle voiture à l'usine. Elle est en train d'être préparée pour les premiers essais. Je suis très heureux de pouvoir rouler avec et je ne m'y attendais pas."

Il y a 10 ans, Todt déclinait

En cette période de vaches maigres pour les essais privés, de la Rosa va surtout se contenter du simulateur de Maranello, où il habite désormais. "Même si je ne peux en dire énormément, parce que je connais à peine Ferrari car j'y suis depuis peu de temps, ce que je peux dire c'est qu'une fois au moins dans sa vie il faut aller à Maranello. Je ne veux pas parler de l'usine mais plutôt de la ville. C'est là-bas que vous commencez à comprendre la différence qui peut exister entre une équipe comme Ferrari et toutes les autres. Chaque restaurant, chaque bar et chaque habitant a sur lui quelque chose de rouge. C'est vraiment impressionnant !"

Ce n'est pourtant pas la première fois que de la Rosa tente de rejoindre Ferrari. "Lorsque j'étais chez Jaguar, en janvier 2003, j'ai appelé Ferrari pour offrir mes services en tant que pilote d'essais et de réserve", a-t-il expliqué. "Jean Todt (l'actuel président de la FIA, qui était alors à la tête de Ferrari) a dit : 'Nous avons Felipe Massa et Luca Badoer, alors cela devrait suffire' et il a raccroché. Ensuite, j'ai appelé Martin Whitmarsh chez McLaren, et il a dit qu'il avait lui aussi un pilote de réserve avec Alex Wurz."

"Si je n'avais pas répondu que la concurrence avait deux pilotes essayeurs, je ne serais probablement pas ici aujourd'hui"
Pedro de la Rosa

"Mais je lui ai dit que Ferrari avait deux pilotes d'essais, il m'a dit que si je voulais venir en Angleterre je pouvais le rencontrer. Deux semaines plus tard, j'ai pris l'avion je suis allé le voir. L'entrevue s'est vraiment mal passée mais ils m'ont engagé. Si je n'avais pas répondu que la concurrence avait deux pilotes essayeurs, je ne serais probablement pas ici aujourd'hui." De la Rosa est resté entre 2003 et 2009 chez McLaren, qu'il a à nouveau fréquentée en 2011, et s'est bâti une excellente réputation de développeur.

L'une des premières personnes que de la Rosa a contacté après avoir été engagé par Ferrari a été son ancien patron Whitmarsh. "Il a été très surpris par la décision mais il m'a félicité", a-t-il souligné.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff