• Di Montezemolo

Ecclestone a fait son temps

ESPN Staff
23 décembre 2012 « "Les pneumatiques, un rôle majeur" | Bianchi va découvrir Yeongam »
Di Montezemolo évoque de nouveau l'après-Bernie
© Sutton Images
Agrandir

Le président de Ferrari, Luca di Montezemolo, a de nouveau lancé une attaque contre Bernie Ecclestone. Pour lui, il est temps que le grand patron de la F1 quitte son poste et permette à la discipline de se restructurer.

Début décembre, le dirigeant italien a opiné qu'Ecclestone était devenu trop vieux pour continuer à diriger la Formule 1 et tous les aspects commerciaux de la discipline. Le principal intéressé, 82 ans, a rapidement indiqué qu'il était encore loin de prendre sa retraite.

Mais le fait demeure qu'en toute logique, il faudrait bien qu'un plan soit mis en place pour l'après-Bernie. Et pour di Montezemolo, plus tôt le président de Formula One Management quittera son poste, mieux ce sera.

"De temps à autre, Bernie aime jouer le patron et s'impliquer dans des affaires qui ne le concernent pas", a-t-il déclaré. "Les parrains n'existent plus, du moins pas en F1. Il devrait peut-être réfléchir à des façons d'attirer de plus grandes foules ainsi qu'un public plus jeune, et aussi parler davantage avec les chaînes de télévision et les médias."

Une nouvelle ère pour la F1

"Nous nous approchons d'un moment où nous devrons penser à l'avenir, car toute ère doit inévitablement prendre fin un jour", a continué le président de Ferrari. "C'est arrivé chez nous lorsque (Jean) Todt, (Ross) Brawn et (Michael) Schumacher nous ont quittés."

"Il ne s'agit pas de simplement remplacer Bernie. En fait, je n'aime pas faire aux autres ce que je ne voudrais pas que l'on me fasse. Mais c'est un sujet que doivent aborder les propriétaires actuels de la discipline, CVC. N'oublions pas qu'il s'agit d'une firme d'investissement qui cherche à tirer une rentabilité financière sur les sommes qu'elle a investies en Formule 1."

"L'ère du one-man-show ne peut continuer"
Luca di Montezemolo

Di Montezemolo a souligné qu'un chapitre très différent débutera lorsque Bernie Ecclestone ne sera plus aux commandes. Non seulement car l'infatigable Britannique aura tant marqué la discipline au cours des dernières décennies, mais parce qu'une nouvelle structure devrait prendre la relève.

"L'ère du one-man-show ne peut continuer", a-t-il dit. "L'avenir (de la F1) doit être contrôlé par une équipe qui aura comme responsabilité de veiller sur tous les différents aspects. Nous nous approchons lentement de la fin d'une époque marquée par le style d'un seul homme qui a accompli des choses significatives."

"C'est un cas quelque peu similaire au mien car je devrai faire face à cette décision au cours de la prochaine décennie", a souligné di Montezemolo, 65 ans. "Mais je le ferai lorsque j'aurai 75 ans, pas 82."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff