• Ferrari

Montezemolo égratigne Schumacher

ESPN Staff
3 décembre 2012 « Massa avait des doutes en 2012 | Bianchi va découvrir Yeongam »

Le président de Ferrari, Luca di Montezemolo, n'a toujours pas digéré l'attitude de son ex-champion du monde, Michael Schumacher, lors de la dernière course de la saison au Brésil.

Le pilote Mercedes, qui est aujourd'hui à la retraite après avoir notamment remporté cinq titres avec la Scuderia, s'est effacé devant Sebastian Vettel, permettant à ce dernier de marquer suffisamment de points pour battre Fernando Alonso en vue du titre de champion du monde de la saison 2012.

"Je m'attendais à quelque chose d'un peu différent de la part de Michael Schumacher parce que c'est un pilote qui a des liens avec Ferrari et qui a passé ici des moments extraordinaires. Quelqu'un avec lequel nous nous sentons très proches", a déclaré di Montezemolo, dimanche, à l'occasion de la clôture des compétitions Ferrari, à Valence (Espagne).

Schumacher a déclaré qu'il n'avait pas la possibilité de se battre avec Vettel dans les derniers tours à Interlagos, sa voiture n'étant pas assez rapide par rapport à la Red Bull de son compatriote allemand. À la fin de la course, Schumacher, qui avait soutenu toute l'année Vettel dans son duel avec Alonso, est tombé dans les bras de celui qui est considéré comme son successeur.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff