• Domenicali

Ferrari se devait de réagir

ESPN Staff
1 décembre 2012 « Vergne attend ''mieux'' l'année prochaine | Bianchi va découvrir Yeongam »
Stefano Domenicali : "Il nous incombait de demander une clarification à la Fédération"
© Sutton Images
Agrandir

Le patron de l'équipe Ferrari, Stefano Domenicali, a rappelé qu'il n'était pas dans ses intentions de "diminuer les mérites" de Sebastian Vettel mais que son équipe avait le devoir de demander une clarification à la Fédération concernant le dépassement du champion du monde au Brésil dimanche dernier.

"Il était de notre devoir de demander à la Fédération une clarification étant donné qu'il y avait beaucoup de rumeurs qui circulaient sur Internet", a déclaré Domenicali. "Nous n'avions aucunement l'intention de diminuer le mérite du champion en titre, mais nous étions dans notre droit en demandant à ce que les choses soient rendues limpides. La Fédération a répondu et nous avons pris note de cette réponse. Nous considérons que la question est maintenant close."

Pour lui Alonso mérite

"Il est toujours difficile de comprendre où sont les limites dans un sport tel que la Formule 1, en particulier sur le plan technique. Cependant, une chose est certaine ; si on ne fait pas confiance à l'arbitre dans le sport, dans le cas d'espèce la Fédération internationale, il vaut mieux faire autre chose."

Par ailleurs, Domenicali a rappelé que pour lui Fernando Alonso méritait le titre. "Que lui a-t-il manqué ?", s'est-il questionné. "Une voiture un peu plus rapide et un coup de pouce du destin étant donné qu'il a effectué deux courses de moins que ses adversaires."

"Maintenant, il nous revient de lui donner, à lui et à son coéquipier Felipe Massa, qui a réussi une superbe seconde partie de saison, une voiture plus performante, en particulier pour les qualifications."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff