• Alonso, Domenicali

Du classique pour Ferrari

ESPN Staff
24 novembre 2012 « Mateschitz, si Vettel part... | Bianchi va découvrir Yeongam »
Fernando Alonso félicite Mark Webber après la qualification
© Press Association
Agrandir

Fernando Alonso, le pilote Ferrari, et son patron, Stefano Domenicali, ne sont guère surpris par la huitième place décrochée par l'Espagnol lors des qualifications à Interlagos. Pour eux, tout se jouera dimanche dans la course.

"Neuvième aux États-Unis, huitième ici, nous n'obtenons pas plus que cela quoi nous nous attendions", a déclaré Alonso, qui s'est voulu avant tout lucide sur ses chances, qui peut encore être sacré champion du monde pour la troisième fois de sa carrière, dimanche. "Je vais essayer de me hisser sur le podium comme je l'ai fait à Abou Dabi et à Austin. Et nous étions partis de positions similaires à celles que nous occupons aujourd'hui. Cela ne fait pas beaucoup de changement pour notre course."

"Tout est encore possible"

"La Formule 1 est dominé par l'aérodynamique", a-t-il continué. "Nous avons roulé avec le maximum d'appui sur le sec et également sur piste humide alors il y a pas de grands changements aujourd'hui, nous n'avons pas tenté de tactique. Il n'y aura pas beaucoup de changement non plus demain."

"Nous allons voir", lâchait pour sa part Domenicali. "Ce qui est sûr, c'est que ce n'est pas une position parfaite pour débuter la course de demain mais beaucoup de concentration et de travail devront être mis en oeuvre et nous verrons le résultat de la course. Tout est encore possible, ce dimanche sera intéressant.

Celui qui était le plus heureux dans le camp Ferrari était sans conteste Felipe Massa qui s'est qualifié, à domicile, à la cinquième place. "Je suis ravi. Ce fut une grande performance", a déclaré le Pauliste. "Red Bull et McLaren étaient imprenables aujourd'hui. Il était impossible de faire mieux que ce que nous avons fait. Maintenant, nous devons nous concentrer sur la course, je vais tout tenter demain. Je ne sais pas comment sera la météo mais tout le monde dit ici que la piste sera mouillée. Nous connaissons tous Interlagos, et nous savons tous que tout est encore possible."

"La seule chose que je dois faire maintenant c'est me concentrer sur ma propre course devant mon public. J'espère que je peux faire du bon travail devant les supporters", conclut le petit Brésilien.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff