• GP du Brésil

Ferrari devra être parfaite

ESPN Staff
23 novembre 2012 « Quatre scratches pour Kubica | Bianchi va découvrir Yeongam »

Stefano Domenicali, le patron de Ferrari, sait que son équipe devra être absolument parfaite pour aider Fernando Alonso à remporter le championnat des pilotes 2012 ce week-end au Brésil. Et espérer que la course jouera en leur faveur.

Pour être couronné à la conclusion de cette finale sur le circuit d'Interlagos, Alonso devra combler un écart de 13 points aux commandes d'une voiture qui n'est pas supérieure à la Red Bull de son rival Sebastian Vettel, ni à la McLaren de Lewis Hamilton qui pourrait le priver de précieux points.

Saisir les opportunités

"Nous n'avons rien à perdre", déclarait le pilote espagnol jeudi, annonçant par cette courte phrase toute l'énergie qui devra être investie par Ferrari pour réussir l'exploit. Son patron entend lui donner toutes les chances de réussir, mais il faudra que des événements hors de leur contrôle, tels des revirements en piste et/ou les orages prévus au cours des prochains jours, augmentent les chances de le voir triompher.

"Nous savons que ce week-end sera un grand défi pour nous", a dit Domenicali vendredi. "Nous devrons faire le maximum de notre côté et même cela ne suffira pas si nous voulons remporter le championnat des pilotes. Il faudra s'attaquer à la course en tentant d'être parfaits et nous verrons ensuite le déroulement de l'épreuve. C'est la seule chose que nous puissions faire et c'est ce que nous ferons."

"Le sentiment dans l'équipe, c'est que nous n'avons rien à perdre car nous sommes déjà derrière. Il faut avoir une approche rationnelle et tenter d'être dans le coup. Et si des opportunités se présentent, il faut être prêts pour les saisir. C'est l'ambiance qui règne dans l'équipe actuellement."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff