• Ferrari

''Ce sera dur'' pour Montezemolo

ESPN Staff
19 novembre 2012 « Pirelli va affecter l'aéro en 2013 | Bianchi va découvrir Yeongam »

Le président de Ferrari, Luca di Montezemolo, a concédé qu'il sera "très dur" de faire triompher Fernando Alonso dans le Championnat du monde des pilotes, dimanche à Sao Paulo.

"Nous nous rendons à Sao Paulo avec la volonté de gagner, nous savons que nous allons nous battre jusqu'au dernier kilomètre du dernier tour de la course à Interlagos. Je sais que ça va être difficile", a déclaré le dirigeant italien, "mais moi-même et l'ensemble de notre équipe croyons que nous pouvons le faire." Alonso compte treize points de retard et il devra compter sur un défaillance de Sebastian Vettel pour remporter un troisième titre.

"La fierté ne suffit pas"

Avant de lancer son habituelle diatribe afin de motiver ses troupes, Di Montezemolo a reconnu qu'il pouvait être "fier de ce qui a été réussi jusque-là". "Ces sept dernières années, à quelques exceptions près (trois exactement), nous avons chaque année joué le titre à la dernière course du Championnat. C'est le cas à nouveau cette saison. Maintenant, quel que soit le résultat, nous pourrons dire que nous avons été présents jusqu'au bout."

"Cependant, la fierté ce n'est pas suffisant. Nous voulons gagner", a-t-il continué. "Hier à Austin, l'équipe a une nouvelle fois rien un travail parfait, comme les deux pilotes, Fernando a réussi à monter sur le podium (3e) et Felipe (Massa) a réussi une course fantastique tout en démontrant qu'il était collectif." Le président de Ferrari fait bien entendu allusion à la pénalité que Ferrari a sollicitée afin de pouvoir changer sur la grille la place de Fernando Alonso, du côté sale au côté propre.

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff