• Ferrari

''Dimanche très compliqué'' pour Fry

ESPN Staff
17 novembre 2012 « Permane vise le podium | Bianchi va découvrir Yeongam »
Pat Fry, Fernando Alonso et son ingénieur Andrea Stella vont devoir se creuser les méninges pour trouver la parade cette fois
© Sutton Images
Agrandir

Le directeur technique de Ferrari, Pat Fry, prévoit un dimanche "très compliqué" pour sa Scuderia après une qualification ratée, samedi à Austin.

Contrairement à Fernando Alonso, le Britannique n'a pas le pressentiment que son leader va encore reprendre des points sur Sebastian Vettel, auteur d'une pole position impeccable dans le Grand prix des États-Unis. "Ce fut une qualification très difficile, cela ne fait aucun doute. La combinaison des pneumatiques et du revêtement de cette piste a créé des conditions qui étaient très compliquées à interpréter et nous avons probablement eu plus de difficultés que certains", reconnaît Fry.

Un seul arrêt
une variable de moins

"Nous avons essayé de profiter pleinement de la troisième séance d'essais libres pour nous préparer du mieux possible pour cette qualification est maintenant nous devons observer les données que nous avons recueillies avec la plus grande attention pour essayer de comprendre ce qui n'a pas fonctionné et ce qui aurait dû être fait."

"Clairement, nous pouvons nous attendre un dimanche très compliqué, mais il ne sert à rien de se lamenter. Nous devons tout simplement essayer de faire de notre mieux pour donner à nos pilotes une chance de réussir la meilleure course possible. Sur ce que nous avons pu voir sur les deux derniers jours, la dégradation des pneumatiques semble assez faible, de ce fait, nous pouvons nous attendre à une stratégie à un seul arrêt, cela fait une variable de moins en termes de tactique."

Le patron de l'équipe, Stefano Domenicali, est au diapason de son collègue. "C'est une qualification qui a été décevante et qui nous met dans une position difficile pour ce qui concerne le championnat étant donné que notre rival numéro un va débuter de la pole position. Le problème que nous avons rencontré est un problème de pneumatiques. Mais soyons clairs, nous sommes les seuls responsables, les pneumatiques sont les mêmes pour tout le monde et de ce fait, nous n'avons à nous en prendre qu'à nous-mêmes."

"Nous devons maintenant analyser de manière très soigneuse la manière dont les qualifications se sont déroulées, pour comprendre ce qui n'a pas fonctionné et, par-dessus tout, nous devons nous concentrer pour préparer la course. On le dit souvent, les points se gagnent le dimanche."

© ESPN Sports Media Ltd.

flux RSS flux RSS: ESPN Staff